Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

Clash Royale League : Pronostics finale mondiale 1er décembre

CR, Esports, CRL, World Finals, Tokyo, december, Immortals, Vivo KeyD, Ponos, Ponos Sports, Kingzone, King-Zone, Kingzone DragonX, King-Zone DragonX, Queso, Team Queso, Nova, Nova Esports

Notre classement pré-finale mondiale sur les équipes qui nous semblent être les plus en mesure de s'en sortir lors de cette dernière.

Avant la finale mondiale qui va se dérouler ce samedi à partir de 3h du matin, nous allons classer les équipes qui nous semblent être de la moins à la plus capable de remporter le titre, avec nos propres analyses. Sachez que cet article sera mis à jour durant la semaine, en vous donnant le nom des deux derniers finalistes la veille (le vendredi). De ce fait, si vous n'avez pas encore choisi vos joueurs pour la Fantasy League, ces pronostics peuvent vous être utiles.

 

Gabo (5810, ), javi14 (5380, ), kiki (6576, )

 

C'est la grande inconnue de cette finale. On ne peut pas dire que l'équipe n'a pas mérité sa place, au contraire : ce n'est pas donné à tout le monde de remporter trois matchs à la suite lors des playoffs d'une CRL, ce qui n'a pas été réussi par SK Gaming en CRL EU. La seule équipe qui avait réussi cet exploit est Ponos Sports en CRL Asie, lors de la saison de printemps.

Cependant, la CRL LATAM s'est passée d'une manière inhabituelle et n'a pas été exempte de problèmes. Tout d'abord, après une première catastrophique où la qualité du stream a forcé l'organisation à arrêter la compétition plus d'un mois, les matchs ont dû être joués 6 jours sur 7 et en 6 semaines au lieu de 11, en incluant les playoffs. De plus, après une requête de Pain Gaming, le classement a été modifié pour enlever la règle de départage des équipes via les rencontres et non le ratio victoires/défaites.

Certes, Vivo KeyD a cravaché pour en arriver là, surtout quand on est face à une quintuple égalité au classement général (Parties). On peut aussi dire que les joueurs sud-américains sont à prendre très au sérieux, ne serait-ce que pour la communauté très importante et les bons résultats en équipes nationales (notamment en CR Nations Cup). Le problème, c'est que si on considère que Giants aurait été le plus légitime à accéder aux playoffs et aux problèmes rencontrés, classer Vivo KeyD devient difficile et pour ces raisons, nous devons classer l'équipe dernière par défaut.

 

 

Fuchi (6285, ), mikan boy (6996, ), tengod (6758, ), raiki jones (6947, ), Rolaporon (6922, )

 

C'est une équipe qui a eu sa place du fait qu'elle est japonaise, mais cela ne veut pas dire qu'elle ne l'a pas méritée, loin de là. Ponos Sports a su prouver sa force lors des deux saisons de la CRL Asie. Comme il a été écrit, elle a remportée la saison de printemps d'une fort belle manière et a remporté la partie japonaise de la CRL Asie d'Ete, tout en ayant le plus grand nombre de victoires de toutes les équipes asiatiques.

Ponos Sports possède des joueurs de qualité qui ont de très bons records en ladder (ou tout court) comme Mikan Boy et l'un des deux qui ont fait la finale des CCGS (Fuchi). Cependant, le Japon ne fait pas parti des nations qui ont brillé à l'international et de ce fait, le niveau réel qu'ils vont avoir par rapport aux autres nations est inconnu. Même si le niveau est là, cette part d'incertitude et leur défaite en 1/2 finale des derniers playoffs contre Bren Esports font qu'il est difficile de les mettre à une place plus haute.

 

 

X-Bow Master (6590, ), July (6531, ), Ho (5451, ), Big Daddy (6408, )

 

L'équipe gagnante de la CRL Asie a été l'équipe qui a le plus dominé sa région lors des deux saisons de 2018 et qui a su le mieux s'en sortir lors des playoffs. Même si ce fût plus difficile dans la deuxième saison, ils ont su se ressaisir aux playoffs pour les remporter avec conviction.

Comme il est écrit sur le site officiel de Clash Royale : « KING-ZONE DragonX a expérimenté plusieurs rotations de joueurs 1v1 au cours de la saison 2, entraînant de lourdes pertes tout au long de la seconde moitié de la saison. Cela ne les a cependant guère arrêté, et ça a servi de bon entrainement pour les multiples matchs 1c1 qu’ils affronteront lors de la finale mondiale. » De plus, ils sont emmenés par le deuxième joueur qui a été présent lors des CCGS, à savoir X-Bow Master. Le capitaine de l'équipe, qui n'usurpe pas son pseudo, est un joueur à surveiller et qui peut faire mal.

Cependant, les Sud-coréens tombent dans le même cas que les Japonais : bien que cela soit des joueurs de qualité, ils n'ont jamais su rayonner à l'international. Que cela soit en CR Nations Cup, autres compétitions internationales ou à la finale mondiale des CCGS, il n'existe aucun résultat probant. En partant de ce constat, la 4ème place s'impose d'elle

 

 

Soking (5777, ), Cuchii Cuu (6763, ), BENIJU (6953, ), SaintBelikin (7047, ), Anthony D'Angelo (6319, )

 

L'un des noms des plus reconnus dans l'univers de Clash Royale, l'équipe créée par Alvaro845 a remporté de main de maître la CRL Europe, ne laissant que peu d'espoirs aux équipes adverses. Quand on y regarde de plus près, nous avons de très bons éléments, dont leur capitaine Soking, qui est l'un des joueurs les plus expérimentés de cette finale mondiale. Que cela soit Cuchii Cuu, le jeune SaintBelikin ou BENIJU (avec Anthony en joker), nous avons une équipe qui est globalement solide, ce qu'ils ont prouvé.

Cependant, on ne peut pas les mettre plus haut que 3ème, à cause du seeding. Le joueur sélectionné par Team Queso (Soking) est passé à côté (1-4, 6ème), ce qui fait qu'ils se retrouvent dans la partie de tableau de Nova eSports. Certes, battre KING-ZONE DragonX est à la portée de l'équipe espagnole, mais cela va être une autre paire de manche pour l'équipe chinoise. Une 4ème ou 5ème place aurait rendu le chemin plus simple (en théorie), alors qu'ici, cela va être très compliqué.

 

 

ahcraaaap (7010, ), Royal (7229, ), thegod_rf (7010, ), OH YEAHHH! (6528, )

 

L'équipe gagnante des CRL NA a des circonstances favorables. Bien que l'équipe débute mal la saison, le reste se passe mieux et ils parviennent à se qualifier face aux très bons compLexity, qui ont su leur donner du fil à retordre. Cette équipe a un très bon brio avec un ex joueur de CCGS NA (ahcraaaap), thegod_rf (qui a joué le seeding) et notre roumain Royal, ex CCGS EU et l'un des meilleurs joueurs du monde à l'heure actuelle.

Comme nous l'avons écrit, Immortals se retrouve aussi dans une très bonne position par rapport au bracket. Même si Ponos Sports est à domicile, ils sont en capacité de les battre et Vivo Keyd va jouer à 3 et non à 4 joueurs. De cette façon, ils sont les favoris dans la partie gauche de l'arbre pour accéder à la finale. Cependant, quand on voit l'équipe qui suit, ils ne sont pas du tout les favoris pour la victoire finale.

 

 

Little Chen (7086, ), Au1 (6888, ), Lciop (6999, ), Legend (6952, ), Karnage (7016, )

 

Autant l'écrire d'entrée : il serait très étonnant que Nova eSports ne remporte pas le titre cette année. L'équipe chinoise, créé par AY (riche entrepreneur d'Hong-Kong) est devenue une institution dans l'histoire de Clash Royale, puis elle s'est étendue. L'équipe a remporté les deux saisons 2018 de la CRL Chine, bien que la seconde fût plus compliquée et obtenue difficilement.

On ne peut pas nier que cette dernière est pétrie de talents. Que cela soit Au1/Auk, le MVP de la CRL Chine, Lciop et Little Chen par exemple, c'est un effectif imposant et de grande qualité. D'ailleurs, le champion du monde des CCGS (SergioRamos) ne fait plus partie de l'équipe, remplacé numériquement par Karnage, « arraché » par Nova à Dignitas.

Même si la Chine n'a pas vraiment brillé à l'international, notamment pour des problèmes de visas et qu'elle n'a jamais jouée en BO3 (la CRL Chine n'est qu'en BO5), Nova eSports est le grand favori de cette compétition. D'ailleurs, ils ont assez bien réussi le seeding avec une 2ème place (derrière Vivo Keyd) et se retrouve dans une partie de tableau largement abordable. Pour toutes ces raisons, la finale mondiale de la Clash Royale League 2018 ne devrait pas leur échapper.

 

 

CRL EU CRL NA CRL Chine CRL Asie CRL LATAM
Par Dragoonhead, le 30/11/2018

Réagissez à ce post