Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

TFT : Interview avec Voltariux, avec son guide de la compo Chrono Ashe

TFT, Teamfight Tactics, Combat Tactique, TFT, Teamfight Tactics, Interview, Voltariux, Esport, Guide, Compo, Chrono Ashe, Ambition, Stream, twitch, joueur, FR.

Voltariux nous explique les secrets de sa compo Chrono Ashe en 10.15, mais s'ouvre également sur ses débuts en tant que streamer et son ambition compétitive.

Voltariux est rapidement devenu l'un des porte-étendards de la communauté FR sur TFT, s'imposant comme le streamer le plus constant, toujours capable de s'immiscer dans le top 10 du serveur EUW. Nous avons eu l'occasion de lui poser quelques questions sur sa composition préférée du patch 10.14, Chrono Ashe.

 

Outre les nombreux conseils qu'il livre sur cette compo dont il est le pionnier en Europe, cette interview est également l'occasion d'en apprendre plus sur la personne derrière le stream, et sur son ambition compétitive.

 

 

Le guide de Voltariux de la compo Chrono Ashe en 10.14

 

S'il s'agissait déjà d'une des compositions favorites de Voltariux depuis le début du Set 3, la compo Chrono Ashe a énormément gagné en popularité depuis le patch 10.14 : « C'est surtout le buff de Ashe qui m'a fait me dire que la compo deviendrait forte. C'était déjà une composition qui pouvait marcher dans certaines situations, mais qui était un peu troll. Mais si Ashe se fait buff, ça change tout. Au début je jouais 6 Chronos + Ashe, c'était ok mais il manquait quelque chose. Donc j'ai rajouté la méta là-dessus : j'ai joué Jarvan. »

 

TFT-Compo-Chrono-Ashe-Voltariux

 

En début de partie, sa priorité est presque toujours d'aller chercher les objets importants pour son tank. En conséquence, il vise toujours la Ceinture du géant sur le premier carrousel pour faire une Armure de Warmog sur Jarvan IV« Au début j'essaye toujours de monter mon éco, si possible de faire une série de défaites sans monter de niveau agressivement. On veut trouver Jarvan niveau 2 donc rester niveau 3 / 4 le plus longtemps possible, et on veut essayer d'avoir la priorité sur le carrousel pour faire la Warmog. »

 

Cette priorité sur les objets défensifs est un peu sa botte secrète, qui le différencie des autres joueurs. Il dit ainsi en plaisantant : « C'est une compo qui peut aller chercher le top 1, mais tous ceux que j'ai vu la jouer dans mes lobbys n'ont pas fait des bons scores. », avant de s'expliquer : « Généralement, ils se concentrent trop sur la compo parfaite ou sur les objets de Ashe sans se rendre compte de l'impact de Jarvan Warmog. Avec ça tu gagnes tout en early game donc tu fais ce que tu veux après. Tu peux aussi lui ajouter une Armure roncière.

 

Pour les objets de Ashe, je vais envisager un Ouragan de Runaan à la place de la Guinsoo uniquement si j'ai déjà une Shojin. Si j'ai pas de Shojin mais que j'ai déjà Ashe 2 et une Guinsoo, je sais généralement que je vais transitionner sur autre chose quoi qu'il arrive. C'est jamais mon lategame Ashe. » En effet, en fin de partie, il joue différentes variations qui sont plutôt différentes de la compo originale niveau 7 : « Généralement au niveau 8 j'ajoute un doublon de Sniper : un deuxième Jhin, une deuxième Ashe… Même niveau 1 ça fait le taff. L'avantage de cette compo c'est que les Snipers peuvent être niveau 1 : si la frontline tient ça suffit. »

 

TFT-Compo-Chrono-Ashe-Voltariux
La version 4 Chrononautes au niveau 9.

 

« Au niveau 9, je peux passer en 4 Chronos en ajoutant Thresh et Wukong par exemple. Mais de façon générale, il faut chercher les légendaires et retirer Teemo et Caitlyn en gardant Jhin et Ashe. Il faut garder une Ashe sur le banc pour pouvoir la vendre et transférer ses objets. Le but c'est de rajouter Xerath et Janna par exemple, des légendaires qui sont forts. »      

 

TFT-Compo-Chrono-Ashe-Voltariux
La version 4 Pulsars Sombres au niveau 9.

 

Retrouvez ci-dessous une VOD de Voltariux qui joue cette composition, et qui montre sa flexibilité en ne privilégiant par les unités idéales mais en s'adaptant à son lobby.

 

 

 

Qui est Voltariux ?

 

Eric « Voltariux » Gadchaux a 23 ans et habite à Toulouse. S'il streamait déjà depuis quelques années, il a véritablement explosé il y a quelques mois, passant d'une moyenne de spectateurs d'environ 160 en février 2020, à près de 800 en juin (source : sullygnome). Nous avons essayé d'en apprendre plus sur la personne derrière le stream.

 

Quand est-ce que tu as commencé à stream ?

J'ai commencé à stream du TFT au début du Set 3, mais sinon je streamais du World of Warcraft depuis septembre 2018.

 

Que faisais-tu avant de stream ?

J'étais étudiant. En 2018, je venais de commencer une licence pro de comptabilité, mais dès que j'ai vu une opportunité de me mettre à fond sur le stream je me suis dit que c'est ça que je voulais faire.

 

Aujourd'hui quels sont tes jeux préférés à part TFT ?

Je joue aussi à LoL, actuellement je suis diamant 2 mais mon peak était Master 200 LP en saison 6.

 

À part le gaming, est-ce que tu as d'autres activités que tu fais sur ton temps libre ?

Pas vraiment, non. Je suis plutôt à fond sur mes jeux.

 

Quelles ont été tes différentes compositions préférées sur TFT ?

Au set 1 j'étais OTP Noble, au set 2 j'aimais beaucoup la compo Glacial / Foudre avec Ezreal et Olaf en carrys. J'aimais aussi les compos Hyper roll, que ce soit Light avec Nasus et Vayne 3, ou Inferno avec Diana et Zyra 3. Au set 3, ma compo préférée c'est Jhin + 4 Vanguards et 2 Mystiques.

 

Au moins Jhin est de retour dans la méta, ça doit te faire plaisir !

Oui, j'aime bien le champion, mais c'est chiant de le jouer actuellement parce qu'il est vraiment trop contesté.

 

 

Voltariux et l'esport, une véritable ambition compétitive
 

S'il est désormais un pilier du stream FR de TFT, Voltariux est surtout réputé comme l'un des meilleurs joueurs européens. Il s'exprime ainsi sur ce qui lui permet de rester toujours aussi haut classé, ses objectifs en esport et son avis sur le format actuel des tournois de Riot Games.

 

Quel est ton objectif en esport sur TFT ?

Si possible j'aimerais vraiment bien aller aux Worlds. Là il va y avoir des qualifications à 64 joueurs et seulement 3 seront pris, donc mon objectif est vraiment d'en faire partie.

 

Tu as déjà un background semi-professionnel sur WoW, est-ce que tu penses que ça t'aide ?

Pour la vision du jeu, oui ça m'aide. Franchement, ça peut me donner quelque chose en plus. Mais c'est vraiment les années d'expérience compétitive sur un autre jeu qui jouent, plus que le fait d'être semi-pro. Même si les jeux sont différents, ça développe ta vision de jeu donc tu vois les choses autrement.

 

Une de tes particularités c'est que tu arrives quasiment toujours à avoir un ou deux comptes dans le top 10 du ladder. Quel est ton secret pour être aussi constant ?

C'est surtout mon style de jeu. Disons que j'aime bien jouer des compositions qui ne sont pas méta en sachant que je ne serai pas contesté dessus, même si elles ne sont pas forcément optimales, c'est assez pour monter. 

 

Donc tu vises surtout des compos Tier A ou B avec lesquelles tu peux toujours faire top 4, quitte à avoir plus de mal à faire top 1 ?

Oui, c'est ça. Mon but est vraiment d'être constant et toujours dans le top 4.

 

 

Nous avons beaucoup d'excellents joueurs francophones sur le serveur EUW, est-ce que tu penses que l'un d'entre eux pourrait gagner les Worlds ?

Je pense que oui. Je pense surtout à TheAware qui est dans le top 10 depuis le début. Après c'est sûr que j'aimerais bien miser sur moi, mais si je devais citer quelqu'un d'autre ce serait clairement lui.

 

Est-ce que si la scène esport devenait plus sérieuse en 2021, avec davantage de tournois et de cash prize, tu serais prêt à t'y mettre à fond quitte à faire du streaming ton activité secondaire ?

M'y mettre à fond, oui, mais pas au point de laisser le stream de côté, parce que ça reste une sécurité. J'ai carrément envie de dire : c'est juste le streaming qui me force à rester au niveau. La perception qu'ont les gens qui te voient, c'est surtout ça qui compte.

 

Qu'est-ce que tu penses du format des qualifications EUW ?

Franchement : pas adapté à un jeu comme TFT. Tu peux pas déterminer en 5 parties, mettons que tu low-rolls 2 games sur 5, il y a des bons joueurs qui vont sortir parce que le jeu a été contre eux alors que peut-être que certains méritaient clairement de se qualifier dans le top 3. 

 

 

Si on te donnait carte blanche pour faire ton format idéal, ça serait quoi ?

Je pense qu'il faudrait un système avec beaucoup plus de games, et pourquoi pas des points par semaine. Disons que les joueurs font 10 games par semaine sur 3 semaines, et c'est juste le top 8 en termes de points qui sont pris pour un tournoi final à 8. TFT est un jeu de variance, donc il faudrait encore minimum 10 games, et encore.

 

Et le format des Worlds, est-ce qu'il te paraît mieux ?

C'est mieux que ce qu'ils avaient prévu à la base, mais ça reste quand même insuffisant. C'est sûr qu'ils veulent un format court parce que pour une audience ça peut être chiant d'avoir plein de games, mais il faut plein de games.

 

Qu'est-ce que tu voudrais pour améliorer le circuit en 2021 ?

Je ne suis pas sûr que Riot compte changer vraiment les choses, mais au moins ils ont annoncé qu'il y aurait plus de tournois secondaires, et non un seul gros tournoi. Ça c'est quelque chose de pas mal pour faire vivre l'esport de TFT.

 

 

Nous remercions Voltariux d'avoir pris le temps de répondre à nos questions. Nous vous invitons à le suivre sur Twitter ainsi que sur Twitch.

Par Sting, le 15/07/2020

Réagissez à ce post