Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

Avenir de DOFUS, interview de Fabolous

PVP, F2P, Gratuit, Free to play, Twitter, Abonnement, eSport, Traques, Serveur monocompte

Abonnement ou Free to play ? L'avenir de DOFUS est au cœur des discussions dans la communauté. Fabolous, connu sur Twitter pour son avis pertinent, répond à nos questions dans une interview sur l'eSport, le PVP, et le système monétaire du jeu.

Mise à jour : Suite à ces échanges avec la communauté, Tot annonce DOFUS Donjons, un mod/serveur PvM gratuit sur DOFUS.

 



Plusieurs sujets font parler d'eux au sein de la communauté : la mise à jour 2.46, et l'avenir de DOFUS en font partie.

Rappelez-vous, il y a quelques jours, Fabolous interpellait Tot le PDG d'Ankama, sur Twitter, en lui parlant des problèmes probablement causés par l'abonnement sur DOFUS. Nous l'avons contacté, et il a accepté de répondre à nos questions.

 

 

 

Hello Fabolous ! Pourrais-tu te présenter un peu pour ceux qui ne te connaîtraient pas ?

 

Hello l’ami ! Je dois t’avouer que tu ne commences pas avec la question la plus facile, ce n’est pas évident de parler de soi. Je suis un simple joueur de Dofus depuis maintenant plus de 10 ans. J’ai toujours eu un penchant plus prononcé pour l’aspect PVP du jeu. Je vais raconter un petit peu ma vie, mais déjà à l’époque des traques, je m’amusais à monter différentes classes Grade 10. C’était un mode de jeu que j’appréciais énormément car au-delà du plaisir de faire du PVP, il était viable et rentable.

 

 

Tu t’es souvent fait remarquer grâce à tes réactions réfléchies sur des sujets sensibles, notamment au sujet de l’eSport DOFUS. Quel est ton avis sur ce sujet ?

 

Tout d’abord, merci du compliment, j’apprécie. Sur le sujet de l’eSport DOFUS, disons que c’est un rêve auquel nous sommes nombreux à croire. Nous avons tous notre manière de l’exprimer, certains vont le crier, d’autres vont être dans le déni, mais au fond, je suis convaincu que nous souhaitons tous sa réussite. Maintenant, si je veux être plus pragmatique, il y a des obstacles difficiles à franchir. Aujourd’hui, cet aspect du jeu se base sur un socle de joueurs qu’il a acquis il y a de nombreuses années, mais pour que ça puisse se développer, il faut pouvoir attirer de nouveaux joueurs. Le problème, c’est qu’il y a de véritables barrières à l’entrée, que ce soit au niveau du chemin à parcourir pour pouvoir devenir enfin compétitif, qu’au niveau de l’abonnement.

 

 

Récemment, tu as eu une conversation avec Tot sur Twitter, à propos du possible futur « Free to play » sur DOFUS. Quel est ton point de vue sur le fonctionnement monétaire du jeu ?

 

Une conversation c’est un bien grand mot. Cela dit, je dois avouer que tout cela a largement dépassé mes espérances. Pour être honnête, ça me fait même presque peur, car si Dofus passe en F2P et que ça précipite sa chute, je me sentirais coupable. Cependant, pour reprendre ce que je disais à la question précédente, le prix de l’abonnement est une véritable barrière à l’entrée. D’une part, car une personne a besoin, à juste titre, de savoir où elle met les pieds avant de payer, et d’autre part car, si je prends l’exemple de mon cas personnel, je n’y aurais jamais joué si l’abonnement n’était pas au prix de 20 000k à mes débuts. Pas que je ne voulais pas payer mon abonnement en euros, mais quand tu es mineur, tu dépends de la décision de tes parents, et mes parents n’auraient jamais accepté de payer tous les mois. Le problème de l’abonnement se retrouve également à haut niveau : nombreuses sont les personnes qui arrêtent car elles ne peuvent plus abonner leur team ou payent cher pour un temps de jeu limité. Même si c’est mon métier de prendre des risques, je trouve que Tot a raison, il faut savoir rester modéré sur la question et prendre le temps de choisir la bonne décision. D’autres solutions auxquelles nous n’avons pas encore pensées peuvent être envisageables.

 

 

Le jeu est actuellement dans la tourmente, avec une perte de plus de 100 000 Mau (Montlhy Active User) en quelques mois. Comment vois-tu l’avenir du jeu ? Que conseillerais-tu pour que le jeu retrouve ses lettres de noblesse ?

 

Je pense qu’il faut tout de même relativiser ces chiffres, il doit y avoir une part de déception quant à l’énorme MàJ des variantes ainsi que la baisse de la hype des serveurs monocompte. Le plus inquiétant est le manque cruel de nouveaux joueurs sur le jeu. Est-ce un problème marketing ou est-ce que les MMO sont complètement démodés ? C’est la question que je me pose actuellement. Cependant, je pense que Dofus a la chance d’avoir un avantage comparatif à travers le Tour par Tour et à travers son adaptabilité. C’est un jeu complet qui peut s’adapter aux tendances actuelles. Aujourd’hui, si on fait attention à ce qui marche, c’est surtout le PVP où seul le skill et l’entraînement font la différence, alors que Dofus t’oblige à passer énormément de temps à faire autre chose avant de pouvoir être compétitif. C’est dans cette optique que j’ai proposé l’ouverture d’un serveur PVP. Cela permet de répondre à une demande des joueurs en étant dans la tendance de ce qui fonctionne sans dégrader l’expérience de jeu de ceux qui aiment le côté MMO. D’ailleurs, j’ai conscience que Dofus a également besoin d’être redynamisé. Quand on écoute la communauté, on voit qu’il y a de la frustration à tous les niveaux. C’est dans ce sens que j’ai voulu faire quelques propositions d’améliorations ou du moins des idées de lignes directrices. A défaut de me répondre, j’espère que Tot aura pris le temps de lire ces quelques lignes.

 

 

 

 

Lors des DWS Summer, tu étais membre de l’équipe xNrjx, mais vous n’avez malheureusement pas pu vous maintenir dans le championnat. Penses-tu faire ton grand retour dans l’eSport DOFUS ?

 

Pour le grand retour, ce serait mentir que de dire que ça ne me plairait pas de retrouver le championnat. Malheureusement, nous nous sommes rendus compte qu’il est difficile d’être très compétitif lorsqu’on a un temps de jeu limité. Le championnat regroupe les meilleurs joueurs du jeu : si vous jouez de manière linéaire, ce sera anticipé et contré. Or, pour surprendre, il faut être en mesure de pouvoir tryhard tout type de composition et, au-delà des imprévus IRL, c’est là que notre activité professionnelle ne nous a pas permis de concurrencer nos adversaires.

 

Merci d’avoir répondu à nos questions, bon courage pour la suite, et à bientôt !

 

 

 


Tous nos guides

Par Aka, le 12/03/2018

Réagissez à ce post