Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

Kinstaar et son salaire de 300 000 euros, quand la télé de papa fait un reportage à la Lyon e-Sport sur Fortnite

Fortnite, Kinstaar, Reportage Fortnite, Salaire, 300 000 euros, Complément d'enquête, Lyon e-Sport, Fin de la télévision,

Depuis quelques heures, tout le monde ne parle que d'une chose sur les réseaux sociaux : le reportage de « Complèment d'enquête » à la Lyon e-Sport et du salaire de Kinstaar avancé par un fan.

À l'occasion de la Lyon e-Sport 2020, des journalistes de « Complément d'enquête » (émission de télévision sur France 2) ont décidé de faire un reportage sur Fortnite. C'est armés de leurs micros, de leurs caméras et de leur objectivité que les journalistes ont découvert un nouveau monde : une LAN et des fans de jeux vidéo.

 

L'extrait complet est à retrouver sur le site de France TV (source).

 

 

Le reportage de Complément d'enquête sur Fortnite

 

Dans l'extrait, on y retrouve les préjugés habituels avec des mots extrêmement maladroits pour décrire l'activités des joueurs (ou des « gamers »).

 

« Le jeu grignotte leur temps libre »

« Fortnite les accapare entre 5 et 10 heures par semaine en moyenne, pour les plus sages ».

Voix off de Complément d'enquête

 

 

 

Libre à chacun de se faire un avis sur le début de la séquence, mais force est de constater que l'angle choisi dès le début est peu neutre. Certes il y a des dérives avec le jeu vidéo et il faut accompagner les personnes passant trop de temps sur l'écran, mais il ne faut pas en faire une généralité. La méconnaissance du sujet se confirme par la suite sur le passage autour de Kinstaar.

 

 

Kinstaar et son salaire à 300 000 euros, quand une blague est reprise par des journalistes

 

C'est le passage qui a fait le plus parler sur les réseaux sociaux. « Complément d'enquête » affirme que Kinstaar touche 300 000 euros par mois et cela fait même les gros titres sur leur article publié sur FranceTV (source) : « Le joueur star de Fortnite affirme gagner 300 000 euros par mois ». Mais lorsque l'on connaît bien Kinstaar, on sait qu'il adore s'amuser de sa situation et donne des sommes astronomiques, souvent autour de 300 000 euros par mois. C'est d'ailleurs ce qu'il a tweeté il y a un an, mais on comprend en quelques secondes qu'il s'agit d'une blague. Car non, Kinstaar ne touche pas cette somme chaque mois.

 

L'emoji avec la tête à l'envers est synonyme de second degré. Mais ça, tout le monde ne le sait pas...

 

Après avoir interrogé des dizaines d'enfants, les journalistes ont donc réussi à trouver ce qui les intéressaient : le salaire d'un des joueurs les plus connus sur Fortnite. Dans cette situation, il ne faut surtout pas blâmer la personne interviewée qui ne comprend très certainement pas ce qui est en train de se passer.

 

De leur côté, les journalistes continuent leur petit bonhomme de chemin. Prochain objectif : poser une question à Kinstaar. Problème ? Il est en dédicace et n'est pas disponible... Mais cela ne semble pas être un problème pour « Complément d'enquête » qui se faufile discrètement pour atteindre le joueur Solary. Malheureusement, cela ne se passe pas comme ça et ils se font raccompagner vers la sortie que les journalistes traduisent en « pour toute réponse [de Kinstaar], le staff nous dégagera sans ménagement ».

 

Dans cette situation, il est intéressant d'avoir le point de vue d'une personne neutre dans l'histoire et qui était présente : LeNico, personne en charge du bon déroulement des dédicaces dans le staff Lyon e-Sport.

 

 

Il est dommage de voir une telle séquence être diffusée à la télévision et montre que certains journalistes ont encore du travail pour comprendre l'écosystème de l'esport qui est en train de se construire depuis maintenant plusieurs années. Car non, l'esport ne se moque pas de « la télé de papa ». Par contre...

Par Drui, le 12/06/2020

Réagissez à ce post