Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

LoL : paiN Gaming relégué - CBLOL S8

Brésil, esport, Kami, dioud, wildcard, relégation, BRCC, league of legends

L'organisation brésilienne pionnière sur LoL et double championne du Brésil évoluera la saison prochaine en ligue mineure (BRCC).

Si le système de franchises (en place en LCS NA et au sein de la LPL) est souvent critiqué et mal compris des fans européens, il a l’avantage d’éviter la situation actuellement vécue par les supporteurs de paiN Gaming puisqu’après une saison catastrophique, l’organisation double championne de la compétition brésilienne va finalement être reléguée en ligue mineure (Brazilian Challenger Circuit).

 

En Amérique latine et plus particulièrement au Brésil, paiN Gaming fait figure de pionnière dans le paysage Esport de League of Legends en étant la première organisation de la région à disposer d’une gaming house. Double championne de la ligue brésilienne (en 2013 avant la mise en place de la CBLOL et à l’hiver 2015), la formation avait également représenté le Brésil ainsi que les régions Wildcard dans de nombreux tournois internationaux (IEM) mais surtout réalisé une très solide performance lors des Championnats du monde en 2015.

 

L'équipe paiN Gaming à Paris suite à sa victoire sur CLG aux Worlds 2015 (Crédits LoL Esports)

 

A Paris, les brésiliens étaient devenus les premiers joueurs issus d’une région Wildcard à remporter deux matchs durant la phase de groupe, donnant de la crédibilité à l’ensemble des régions mineures. Le groupe, composé notamment du joueur français Dioud, avait fait chuter les taïwanais de Flash Wolves (pourtant vainqueurs des coréens de KOO Tigers) ainsi que les champions des LCS NA Counter Logic Gaming.

 

Pour autant, la structure a eu du mal à évoluer sans son Midlaner de toujours, Gabriel « Kami » Santos présent depuis fin 2011 au sein de paiN Gaming. Le joueur ayant décidé de faire une pause afin de se concentrer sur ses études, laissant l’équipe passer de la deuxième place à la dernière place en tout juste un split.

 

Reste désormais à voir comment l’organisation va aborder la phase de relégation et notamment, si les sponsors et les fans vont soutenir le club malgré sa participation à la ligue mineure brésilienne.

Par LiquidityTrap, le 12/03/2018

Réagissez à ce post