Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

LoL : Qiyana permet à Splyce de battre Fnatic en LEC

LoL, League of Legends, LEC, semaine, 4, jour, 2, Qiyana, midlane, mid, fnatic, splyce, Humanoid

Lors de son premier match professionnel en Europe, la Qiyana d'Humanoid a été décisive dans la victoire de Splyce contre Fnatic.

Si lors de la première journée de cette 4e semaine de LEC, Mordekaiser n'avait pas réellement fonctionné, Qiyana a quant à elle réussi son entrée avec brillaut. Sélectionnée dès la première rotation lors de l'ultime affrontement de la soirée entre Fnatic et Splyce, c'est Humanoid qui a mis la main dessus et a montré sa maîtrise du dernier champion en date. Grâce à ses prouesses, Splyce a pu battre l'équipe qui l'avait battue 5 fois lors du spring split.

 

Lire aussi : notre guide de Qiyana

 

Grâce à beaucoup de ressources mises à la disposition d'Humanoid durant le début de partie, notamment la présence répétée de Xerxe et de Norskeren, Qiyana a pu rapidement prendre de l'avance et snowball. Si elle est souvent catégorisée comme un « assassin de teamfight » de par ses nombreuses AOE et ses contrôles de zone, l'impératrice des éléments est également très efficace pour supprimer une cible fragile qui ferait l'erreur d'être isolée dans la jungle. Avec les kills qu'il a reçu en début de partie, le midlaner de Splyce a pu enchaîner les solokills par la suite pour porter son équipe vers la victoire.

 

Même si elle est censée être davantage axée sur les dégâts de zone, le potentiel de one shot d'une Qiyana en 7/2 reste extrêmement élevé.

 

Ce qu'il faut retenir de ce match c'est que Qiyana peut vraiment permettre à un excellent joueur d'exprimer son talent. Avec de nombreuses possibilités de cancel et de superposition d'animations, l'assassin AD dispose d'une force de frappe importante et a été décisive dans la victoire de Splyce contre Fnatic, terminant la partie sur un score de 12/3/7. Avec ce match, la décision de certaines équipes de bannir l'impératrice des éléments (en particulier contre G2 Esports) est nettement plus compréhensible : elle est de toute évidence à craindre, sans doute plus que le nouveau Mordekaiser. Reste à voir si cette performance lui vaudra d'être bannie 100% du temps la semaine prochaine, où si d'autres joueurs auront l'occasion de mettre la main dessus.

 

lol-esport-planning

Suivez toutes les compétitions de LoL

lol-guide-champion-build-rune-pick

Tous nos guides de champions sur LoL

Par Sting, le 13/07/2019

Réagissez à ce post