Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

LoL : Un marathon et le Djoko'show - Recap LFL 2019

LFL, League of Legends, Recap, Semaine 1, Jour 1, Djoko, Vitality, Misfits, Academy, Solary, LDLC

La première journée de la LFL a eu lieu, nous vous proposons un récap de ce qu'il ne fallait pas manquer !

La LFL, la nouvelle ligue française de LoL, faisait ses grands débuts hier soir. Si les résultats ont été peu surprenants, les favoris tenant leurs rangs, les deux équipes académies se sont livrées une rencontre marathon de plus de 56 minutes, tandis que le Djoko a assuré le show en fin de soirée. Récapitulatif de cette première journée.

 

 

Un marathon académique

 

C’était la rencontre la plus attendue de la soirée, celle entre Vitality.Bee et Misfits Premier, les équipes Academy de Team Vitality et Misfits Gaming. Opposées dans leur recrutement, Vitality optant pour quatre joueurs français tandis que l’effectif de Misfits est composé de cinq joueurs étrangers, cette différence s’est également ressentie dans leur approche du jeu. Trayton et les siens ont opté pour une phase de lane forte (Urgot, Zoé, Heimerdinger), croyant en leur capacité à terminer rapidement la partie, tandis que leurs adversaires ont préféré le scaling (Sion, Karthus jungle).

 

 

Emmenées par un Skeanz des grands soirs sur son Lee Sin, les abeilles ont raté leur transition dans le milieu de partie, ne trouvant pas réellement de place pour le Heimerdinger, en retard en sortie de sa lane et impuissantes face à la Akali adverse. La puissance du Karthus d’Obsess ne faisant qu’augmenter, Misfits Premier a peu à peu pris l’ascendant sans pour autant parvenir à achever Vitality. Grâce à la précision chirurgicale de Saken sur Zoé, les jaunes et noirs tiendront bon avant de finalement s’imposer en 56 minutes et 43 secondes, soit 25 de plus que la moyenne des parties en LCK (31.50) et en LPL (31.32). Première soirée et premier record pour la ligue française ?

 

 

Djoko a fait le show

 

Trois anciens joueurs LCS (Djoko, Eika, Steeelback), deux jeunes prometteurs (Bando et Comp), le tout encadré par YellOwStaR : autant dire que les attentes autour de la line-up de Team-LDLC étaient grandes. S’ils n’ont pas déçu sur la Faille, le midlaner français nous offrant quelques jolis outplays sur Akali, les joueurs se permettant même de sélectionner une Jinx, c’est surtout l’ancien jungler de Millenium qui a fait parler de lui. Après avoir dominé largement ROG Esport en un peu moins de 30 minutes, Djoko, dans une superbe tenue multicolore, nous a proposé une interview de haute volée : « (en parlant de GamersOrigin et Vitality) je les vois, ils sont complètement perdus sur la carte ».

 

Retrouvez notre interview exlusive de Djoko et Steeelback après la rencontre

 

 

L’inventivité pas récompensée

 

Une similarité que l’on retrouve dans trois rencontres de la soirée, c’est l’innovation qui n’a pas payé. Entre l’Udyr de Manaty et la Sejuani support (Solary), la Soraka de Hyorai (*aAa*) et la Neeko de Jester (ROG Esport), tous ont connu la défaite. Espérons que cela ne sera que passager, parce que c’est ce brin de folie dans le choix de certains champions qui faisait la force de la scène française les années précédentes.

 

 

Ce soir deuxième et dernière journée de cette première semaine de la LFL avec en ouverture à 19h GamersOrigin contre Vitality.Bee, la revanche de la finale de l’Open Tour. Solary affrontera MCES, Misfits Premier rencontrera ROG Esport et Team-LDLC clôturera une nouvelle fois la soirée contre *aAa*.

 

 

lol-esports-lfl-calendrier-resultat-stream-classement

Toutes les infos concernant la LFL 

 

lol-esport-competition-2019-ligues-classement-calendrier

Retrouvez toutes les grandes ligues mondiales

Par ZlatanOvic, le 23/01/2019

Réagissez à ce post