Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

LoL : Une phase finale de LEC incroyable à Rotterdam - Saison 9

LoL, League of Legends, LEC, Finale, playoffs, saison 9, rotterdam, ahoy, reportage, origen, fnatic, G2

Nous étions à Rotterdam ce week-end pour assister aux phases finales du LEC. Retour sur deux jours exceptionnels.

Les playoffs du premier split du LEC sont désormais terminés. Avec un format différent par rapport à 2018, Origen a pu rester dans la course malgré sa défaite contre G2 Esports la semaine dernière. Grâce à ce changement, nous avons pu observer le top 3 le plus historique de l'histoire de la ligue européenne, avec ces deux équipes et Fnatic qui se sont battues becs et ongles pour remporter le trophée. Durant tout ce week-end riche en rebondissements, nous étions présents à Rotterdam pour assister au couronnement de G2. 

 


Origen vs Fnatic, une rivalité historique

 

Il est difficile de parler d'un affrontement entre Origen et Fnatic sans mentionner la saison 5. C'est à cette période que xPeke a quitté Fnatic avec sOAZ pour créer son organisation, Origen, et jouer en Challenger series pour se qualifier en LCS EU durant l'été. En parallèle, Fnatic a été entièrement reconstruite autour de son capitaine français : Yellowstar. Durant l'été 2015, et avec le retour de Rekkles chez les champions en titre, l'équipe en orange a réussi l'exploit de ne pas perdre un seul match durant la saison régulière, mais a tout de même été mise en difficulté par les hommes d'xPeke durant une finale désormais culte. Cette rivalité a continué lorsque les deux organisations sont parvenues en demi-finale des Worlds la même année.
 

League-of-legends-Fnatic-coach-demi-finale

Dans la salle, le public soutenait Youngbuck, le coach néerlandais de Fnatic, qui jouait à domicile. (Crédits : LoL Esport)

 

En 2019, et malgré un début de saison très difficile pour Fnatic, la grande majorité des joueurs et analystes voyaient les champions en titre favoris contre une équipe Origen qui avait toutefois fini en deuxième place de la saison régulière. Pourtant, c'est l'organisation d'xPeke qui s'est imposée sur un score de 3-1. La préparation d'Origen semblait mieux huilée, les joueurs jouant davantage autour de leurs conditions de victoires par rapport à Fnatic qui a expérimenté des stratégies qui ne fonctionnaient pas durant les deux premières parties. 
 

« On va effectuer des changements dans notre façon de travailler au summer, c'est certain. » - Mephisto, coach assistant de Fnatic au micro de Breakflip

 

Après sa victoire, le support d'Origen, mithy, a fait un tour d'honneur dans la salle, faisant le tour de la scène à plusieurs reprises, et a réussi à recevoir quelques applaudissements du public. Ce n'était pourtant pas gagné, car celui-ci était très nettement en faveur de Fnatic, criant dès que l'équipe en orange réalisait une action, mais restant souvent très silencieux lors des victoires de l'écurie espagnole. Les nombreux fans de Rekkles et de ses coéquipiers auront toutefois pu aller se consoler après la défaite en se rendant au fan meet pour rencontrer leurs joueurs favoris et les réconforter.


G2 Esports vs Origen, une grande finale explosive

 

La grande finale du LEC aura finalement été un matchup qui avait eu lieu à peine une semaine plus tôt, et qui s'était soldé par une victoire 3-0 pour G2 Esports. Ce n'est toutefois pas la première fois que les deux organisations se retrouvent en finale, car la structure d'xPeke avait déjà donné sa première victoire en LCS EU à celle d'ocelote en 2016, lançant alors le début de l'âge d'or de G2 Esports. Outre le fait que les deux anciens joueurs espagnols étaient rivaux lors des premières saisons de LoL, G2 avait également « volé » Zven et mithy à Origen après le MSI de la saison 6, il y avait donc sans doute une certaine volonté de revanche de la part de xPeke.
 

League-of-legends-origen-G2-finale

Malgré l'absence de Fnatic en finale, le public était survolté par les échauffements de Romain Bigeard et par le niveau de jeu offert par les deux équipes durant la finale. (Crédits : LoL Esport

 

Seulement, la volonté seule ne permet pas de remporter une finale. Il faut dire qu'avec 13 victoires en 16 matchs contre Origen sur les quatre dernières années, presque tout le monde voyait l'équipe de Perkz l'emporter, et celle-ci n'a pas déçu. Comme lors du week-end précédent, elle a montré l'importance de l'adaptabilité face à la préparation d'Origen, en innovant à plusieurs reprises avec l'utilisation d'une « funnel comp » ou encore d'une Neeko AP botlane. Grâce à sa capacité à surprendre en permanence ses adversaires, G2 s'est imposée facilement sur un score de 3-0.

 

Si xPeke est un des joueurs les plus populaires de l'histoire de LoL en Europe, le public était une fois de plus en faveur de ses adversaires. Tout Rotterdam était extatique lorsque G2 Esports a soulevé la coupe du LEC, récupérant ainsi un trône qui avait été monopolisé par Fnatic en 2018. Ce moment était particulièrement important pour Mikyx et Jankos, deux joueurs qui n'avaient encore jamais goûté à la victoire malgré des années passées au plus haut niveau européen.

 


Si le public français est le meilleur du monde, il faut toutefois féliciter les fans néerlandais qui ont su faire vibrer la salle Ahoy de Rotterdam. Désormais, il faudra amener cette énergie dans les différentes rencontres internationales qui sont à l'horizon, à commencer par le MSI, qui aura lieu à partir du 1er mai, et où les champions du LEC auront une chance de prouver leur valeur contre les meilleures équipes du monde. Il ne faut également pas oublier le Rift Rivals, où Origen, Fnatic et G2 devront défendre leur titre à domicile face aux représentants nord-américains : TSM, Cloud9 et Team Liquid. Après une performance exceptionnelle aux Worlds l'an dernier, 2019 sera-t-elle l'année de l'Europe ?

 

 

lol-guide-champion-build-rune-pick

Tous nos guides de champions sur LoL

 

lol-esport-planning

Suivez toutes les compétitions de LoL

Par Sting, le 15/04/2019

Réagissez à ce post