Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

Récap LEC : Sylas fait son entrée, Fnatic et Schalke sont sur la bonne voie - Semaine 4 Jour 1

LoL, League of Legends, LEC, Saison 9, Semaine 4, Jour 1, Récap, Résumé, Sylas, Fnatic, Schalke

La quatrième semaine de la LEC a commencée, et nous vous présentons notre récap de la première journée.

La quatrième semaine de la LEC a commencé en beauté. Un nouvel arrivant a pointé le bout de son nez dans les phases de draft, tandis que les meilleures équipes continuent de se démarquer du reste du troupeau, et que d'autres commencent seulement à remonter la pente. Nous revenons sur les matchs de la première journée dans le récap !

 


Sylas enchaîne les défaites

 

Alors qu'il est disponible pour la première fois en LEC, et après avoir été joué en LFL en début de semaine, Sylas a fait son entrée sur la scène européenne. Lors de cette première journée, le nouveau champion a été sélectionné ou banni à toutes les parties. Ce sont trois toplaners qui se sont essayés au révolutionnaire déchaîné… et qui ont tous les trois perdu avec, pour un score cumulé de 0/8/1.

 

Il faut dire qu'il n'a pas vraiment été choisi dans des conditions optimales : sOAZ l'a joué contre Jayce, un lane bully qui ne dispose même pas d'un ultime à voler, tandis que Profit et Expect n'ont pas été très efficaces contre Urgot non plus. Si Sylas n'est pas censé briller durant la phase de lane, c'est toutefois dans les teamfights qu'il devrait trouver son utilité. Mais après avoir été aussi shutdown en début de partie, il est difficile d'avoir un impact dans la partie.

 

Il est à noter que si sOAZ et Profit l'ont joué comme un mage, Expect a préféré une version tank de Sylas, avec Gantelet givrant et Visage spirituelle, utilisant le heal important du Régicide (Z) pour survivre. Ce build n'est pas sans rappeler la période où Ekko était utilisé de façon similaire à la toplane.
 

Runes Sylas sOAZ Expect LEC 2019

Les runes de sOAZ à gauche, contre les runes d'Expect à droite durant leur game du jour. (Source : LoLEsports Stats)

 

Aurait-on affaire à un nouveau « scrim pick », ces champions qui fonctionnent en entraînement au point que toutes les équipes veulent les jouer bien qu'ils ne fonctionnent pas sur scène ? Il semblerait qu'aucun des joueurs qui a mis la main dessus durant la première journée ne maîtrisait le champion encore parfaitement, mais il faudra continuer de le surveiller dans les prochaines semaines.


Fnatic remonte la pente

 

Après un début catastrophique, Fnatic semble enfin retrouver doucement une recette qui fonctionne. La partie d'aujourd'hui était très importante pour les champions en titre : si Excel a pu surprendre quelques grosses équipes, elle reste toutefois parmi les plus faibles de la ligue, et une défaite aurait été de mauvaise augure. Mais grâce à la force de Xayah/Rakan et une synergie entre Nemesis et Broxah qui commence à se développer, les coéquipiers de Rekkles ont remporté la game sans difficulté.
 

Broxah semble enfin être actif sur le début de partie, ce qui est bon signe pour la suite.

 

Dans une des performances les moins sanglantes de la saison (seulement 4 kills sur toute la partie), Fnatic a su imposer son rythme de croisière contre une équipe Excel qui ne semblait pas présenter la moindre opposition. Il faudra toutefois bien plus d'efforts aux hommes de Youngbuck s'ils veulent sortir du trou qu'ils avaient creusé au cours des premières semaines de compétition.

 

Schalke, un concurrent pour le trône

 

Plus les semaines avancent, plus un constat est évident : Schalke est bien au-dessus de la majorité des équipes. Le club allemand n'a subi qu'une seule défaite pour le moment, et il s'agissait de son premier match contre G2 Esports. Depuis, la structure n'a montré que de très bonnes performances, grâce notamment à une excellente macrogame et une botlane redoutable.
 

IgNar a eu l'occasion de prendre sa revanche sur son partenaire avec son Blitzcrank qui n'est définitivement pas rouillé.

 

La rencontre du jour contre Misfits était une bonne occasion de cimenter sa position pour Schalke, et elle ne l'a certainement pas manquée. Malgré un début assez fébrile pour le rookie midlaner Abbedagge, il s'est rattrapé dans le reste de la partie et se montre toujours aussi prometteur. Si elle continue sur cette voie, l'équipe finaliste du summer split 2018 pourrait bien tenter une nouvelle fois sa chance de remporter la coupe à Rotterdam.

 


Après la catastrophe de cette première journée, les équipes vont-elles continuer de mettre une priorité sur Sylas ? Peut-être que le champion aura plus de succès lorsque les autres régions majeures pourront le jouer, ou s'il n'est pas sélectionné dans des conditions aussi désastreuses. Nous pourrons surveiller son évolution lors du deuxième jour de la LEC, qui verra notamment Fnatic affronter G2 Esports à 21h.
 

 

lol-esport-planning

Suivez toutes les compétitions de LoL

Par Sting, le 09/02/2019

Réagissez à ce post