Worlds 2019 : Les joueurs à suivre au mondial de LoL

Les Worlds 2019 vont débuter, la rédaction vous propose de découvrir ou redécouvrir 15 joueurs qui pourraient bien marquer la compétition.

Les Worlds de League of Legends commencent et vont rythmer le mois d'octobre. Mais quels joueurs faut-il suivre en priorité ? Nous vous avons dressé une petite liste !

Les toplaners à suivre aux Worlds LoL 2019

TheShy

 

 

Malgré les performances en demi-teinte d’Invictus Gaming ces derniers mois en LPL, TheShy a continué de briller. Principale source de dégâts de son équipe, il a été sélectionné dans la « 1st All-Pro Team » de la saison régulière du Summer Split de la LPL. Bien que joueur régulier de Kennen (18 picks en saison 9),  le champions du monde en titre a montré un large pool de champions tout au long de la saison. Le Coréen est l’un des clients les plus sérieux sur la voie du haut de ces Worlds.

 

Gimgoom

 

 

Gimgoon a joué un rôle important dans le succès de Funplus Phoenix en LPL. Joueur d'expérience, le coréen s’est montré inflexible tout au long de la saison en Chine, il affiche le second meilleur KDA de la saison régulière (5.8) derrière son coéquipier LWX, ainsi qu’un faible nombre de morts par partie.

 

Nuguri

 

Nuguri a réalisé une excellente saison régulière cet été en LCK, il est l’un des toplaners qui a infligé le plus de dégâts par minute toutes compétitions confondues (il représente à lui seul 30 % des dégâts de DAMWON Gaming). Brillant sur Jayce (12 parties 75 % de victoires en Summer) et Camille (10 parties 80 % de victoire), le jeune coréen peut également carry avec des AP tels que Vladimir ou Akali.

 

 

Les junglers à suivre aux Worlds LoL 2019

 

Jankos

Le jungler polonais a continué sur sa lancée du MSI en remportant le titre de MVP du Spring Split du LEC. Expérimenté, régulier et impactant, Jankos fait aujourd'hui partie des meilleurs junglers au monde.
 

 
Après bientôt 6 ans passés au plus haut de niveau de compétition européen, le jungler de G2 Esports a décroché le titre de MVP de la saison régulière pour la première fois de sa carrière.
 
 
 

Canyon

 

MVP du Summer Split de la LCK, Canyon a joué un rôle essentiel dans le succès de DAMWON Gaming en saison régulière. Créatif et polyvalent, le jeune jungler coréen s’est distingué par un éventail de champions diversifié et un style de jeu dur à lire. Si DAMWON Gaming réalise une bonne performance au Worlds, il y aura fort à parier que Canyon y sera pour quelque chose. 

 

Tian

 

Tian forme au côté de Doinb l’un des duos jungle-mid les plus effrayants de la compétition. Jungler vedette en Chine adulé pour son agressivité, il excelle sur Elise, Olaf et Gragas et peut vite rendre la partie irrespirable pour son vis-vis lorsqu’il évolue sur ses picks de confort.

Les midlaners à suivre aux Worlds LoL 2019

Faker

 

 

Bien que mal parti en début de Summer Split, l’iconique midlaner coréen s’est relancé et a mené SK Telecom T1 dans une série de 9 victoires consécutives. En playoffs, le triple champion du monde a proposé une performance de grande classe en écrasant toute concurrence, le tout, en jouant 8 champions différents. Invaincu sur Azir en LCK Summer (9 games, 12.25 KDA), Faker arrive au Worlds dans une forme olympique. 
 

 
En août dernier, Faker a remporté son 8e titre de champion de Corée devenant ainsi le joueurs ayant remporté le plus de titres continentaux dans une région majeure.

Caps

 

 

Caps a confirmé qu’il faisait partie de l’élite mondiale en remportant le titre de MVP du MSI en mai dernier. Finaliste des Worlds l’an passé avec Fnatic, il est attendu comme l’une des stars de cette coupe du monde. Dominant sur le Vieux Continent au Summer (23 solo kills en régulière, 7 en playoffs), le midlaner danois n’a qu’un seul objectif : soulever la Summoner’s Cup à l’AccorHotels Arena le 10 novembre prochain.
 

Doinb

Longtemps considéré comme un joueur maudit en Chine, Doinb voit enfin sa chance tourner. Le midlaner de Funplus Phoenix a été nommé MVP du spring split en mars dernier et va participer pour la première fois de sa carrière à une compétition internationale. Le Coréen a fait parler de lui à de nombreuses reprises avec des picks atypiques sur la midlane tels que Poppy, Rumble ou encore Kled. De loin le joueur au plus gros pool de champions avec 31 picks différents joués en compétition en saison 9, il s’annonce difficile à cerner.

Les carrys AD à suivre aux Worlds LoL 2019

Uzi

 

 

Le carry AD historique de RNG continue sa quête de titre mondial (6e participation au Worlds, 3e consécutive). Décevant lors du Spring Split, Uzi a repris du poil de la bête au Summer et a hissé RNG jusqu’en finale de la LPL. Toujours au centre de la composition RNG (38,2 % des dégâts de son équipe à lui seul en playoffs), le Carry chinois sera une fois de plus l’une des superstars du mondial. 

 

Viper

Principal artisan du succès de Griffin au Summer Split, Viper a guidé son équipe vers une troisième finale de LCK successive. Irréprochable mécaniquement, le Carry AD coréen se distingue également par une capacité de survie hors-norme, ce qui lui a permis de s’emparer du meilleur KDA de la saison régulière d’été (8.5).
 

Jackeylove

 

Membre le plus régulier d’Invictus Gaming cette année, le champion du monde en titre est une valeur sûre. Lors des régionales, Jackeylove a réalisé le premier pentakill de sa carrière lors de la cinquième partie du round 1, ainsi qu’une très bonne performance globale permettant à IG d’aller défendre son titre en Europe cette année.

 
Le premier pentakill de la carrièrre de Jackeylove, sur son champion signature : Kai'sa

Les supports à suivre aux Worlds LoL 2019

 

Mikyx

Mikyx joue un rôle clé dans la composition G2 Esports. Support mécaniquement doué, il est capable de débloquer n’importe quelle situation en une engage grâce à son excellent sens de l’initiative. Le support slovène est un véritable métronome en mid/late game.

Hyllissang

Tout comme Mikyx, l'expérimenté support bulgare brille lorsqu’il s’agit de créer des occasions d’escarmouches et de teamfights. Plus agressif que son homologue slovène, Hylissang donne l'avantage à Fnatic en début de partie en mettant une pression importante sur la botlane adverse et décalant efficacement. En milieu de partie, il réalise également de bons engagements en punissant les erreurs de placement ou de rotation de l’adversaire. 
 

Effort

Arrivé au sein de SKT en tant que remplaçant en début d’année, Effort a pris la place de Mata au poste de support suite aux contre-performances de l’équipe coréenne en début de Summer Split. Support protecteur évoluant presque exclusivement sur Tahm Kench et Braum, il synergise bien avec Teddy, un Carry AD agressif qui brille en prenant des risques.

Toutes les infos sur les Worlds 2019