Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

Lol : Galio Mid runes, build et conseils patch 9.1

Galio, Mid , pick, op, coree, faker, patch 9.1, SoloQ, LoL, Guide

Il arrive qu'un champion devienne fort sans même être directement touché par un patch. C'est le cas de Galio qui est redevenu depuis quelques semaines, un excellent pick en SoloQ notamment en Corée.

Lors du Patch 8.24, Riot a nerfé l’impact de Galio en jeu d’équipe en supprimant certains avantages de son ultime notamment la réduction de dégâts offerte à un allié. En contrepartie, son kit a été amélioré afin de rendre Galio capable de débloquer des situations tout seul. Ces changements ont fait exploser le win rate de Galio : au Patch 8.24b le Colosse était le 4ème meilleur midlaner tous rangs confondus, et le 2éme en platine et au dessus avec plus de 52% de winrate.

Preuve de son efficacité, les joueurs pro coréens ont recommencé à le jouer en soloQ, c'est le cas notamment de Faker qui affiche 75% de winrate et un KDA de 6 sur le champion. Voici notre guide pour jouer Galio au mid sur le patch 9.1.

 

Les Runes et ordre des Skills

 

galio-patch-9-rune-build-op-coree-faker-soloQ

 

Les changements des runes tanks du patch 8.23 s’avèrent efficaces sur Galio: la nouvelle rune Coup de bouclier fonctionne avec le passif de son Z ce qui lui permet de bénéficier d’un léger bonus de résistances magique et d’armures. La rune Surcroissance est également très efficace sur le colosse car il possède un excellent wave clear et débloque relativement vite l’augmentation de PV.

 

Ordre des compétences : A > Z > E

 

Rien de spécial pour l'ordre des compétences puisque le A permet de facilement nettoyer les vagues de sbires et ainsi de décaler sur différentes lanes. Evidemment, l'ultime est à améliorer dès que possible. 

 

 

Objets : le build idéal

 

Ses stats de base ainsi que les runes de la branche Volonté rendent Galio très tanky, il est donc recommandé de partir sur un build full AP.

 

                    
 

 

La Protoceinture est un bon premier objet car il offre un montant intéressant d’AP et de PV ainsi que 10% de réduction des délais le tout pour prix assez faible (2500 po). De plus, le léger apport de mobilité de l’actif peut s'avérer utile plus tard dans la partie.

Le reste du build reste assez classique : de l’AP et de la pénétration ainsi qu’un Zhonya pour temporiser en cas de coup dur en teamfight (pour un engage un peu trop tôt).

 

 

Déroulement de la partie

 

En early, votre objectif sera de contrôler la lane. Le kit de Galio lui permet de facilement prendre la priorité sur son vis à vis (grâce au wave clear de son Q ainsi que son passif)  ce qui lui permet de venir en aide à son jungler pour par exemple, prendre le contrôle de la rivière. De plus, Galio peut facilement initier un gank et s'accommode bien avec des junglers efficaces en early tel que Kha’Zix ou Xin Zhao.

 

Le combo Sion-Galio executé par Griffin lors des playoffs de la KeSPA Cup en décembre dernier

 

En mid et late game, votre rôle sera d’initier les combats en attrapant une cible isolée ou d'engager des teamfights pour vos équipiers. Bien qu’il soit très efficace pour contrôler un fight tout seul, Galio excelle lorsqu’il a dans son équipe un champion qui peut engager de loin à l’image d’une Camille ou d’un Sion.

Par ClementBeroard, le 12/01/2019

Réagissez à ce post