Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

Artifact : Départ de Richard Garfield de Valve, inquiétudes autour du jeu

Artifact, Valve, Cartes, Steam, Garfield, Magic, Crise, Départ

Les nouvelles d'Artifact se font rares, et sont rarement bonnes. On apprend aujourd'hui que Richard Garfield ne travaille plus avec Valve pour le jeu.

Artifact va mal, et la situation ne semble pas prête de s'améliorer. Le jeu est désormais perdu dans les bas fonds des classements de Twitch et Steam, et il peine désormais à atteindre les 500 joueurs simultanés d'après Steam Charts. Une longue descente aux enfers depuis son lancement chaotique, qui n'est pas aidée par le manque total de communication de Valve. Et les choses ne semblent pas prêtes de s'arranger, puisqu'on apprend que Richard Garfield, créateur du TCG Magic et impliqué depuis près de 4 ans dans le projet Artifact en tant que designer, n'est aujourd'hui plus employé par Valve.

 

C'est le site Artibuff qui a révélé l'information, après avoir directement contacté l'intéressé. Le staff de Three Donkeys, soit Richard Garfield et Skaff Elias, n'est plus sous contrat avec l'éditeur. Si Garfield, et certains membres harcore de la communauté Artifact, restent positifs sur la situation, difficile de ne pas dresser un constat morbide pour l'avenir du jeu.

 

L'équipe travaillant sur Artifact a donc été réduite, dans une proportion inconnue. Elle a perdu son consultant de luxe qui avait apporté sa vision et sa crédibilité au projet. Et si un tel départ est habituel dans l'industrie, difficile de croire qu'il ne cache pas quelque chose d'autre. La communication de Valve est inexistante depuis plusieurs mois, la dernière mise à jour du jeu datant du 28 janvier. Pire encore, le Twitter officiel du jeu est inactif depuis le 22 décembre dernier. Aucune nouvelle de la première extension prévue dans l'année, et encore moins du tournoi à 1 000 000$ de cashprize promis avant le lancement.

 

Artifact a raté son lancement, en se plantant sur son modèle économique et son accessibilité. Un nouveau départ avec des changements sur la base même du jeu sont nécessaires pour espérer relancer l'intérêt du titre. Des changements qui vont demander du temps, et beaucoup de travail. Il faut donc s'attendre à ce que la traversée du désert dure encore pendant de longs mois, et que l'absence de communication typique à Valve se poursuive. Rendez-vous à l'été pour voir si Artifact est toujours là et a de nouvelles ambitions, ou si la prise a été définitivement débranchée.

Par Maafterchef, le 09/03/2019

Réagissez à ce post