Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

Call of Duty League : Paris Legion, la franchise, les joueurs, tout savoir sur l'équipe

CoD, Call of Duty, Modern Warfare, CDL, Call of Duty League, Activision, Paris, Legion

Pour sa première année, la Call of Duty League possédera une franchise française. Petit tour d'horizon de l'équipe avant ses débuts dans le grand bain.

Le moment est enfin venu. Après l'annonce du franchising et des compositions d'équipes, nous avons pu découvrir la composition de la franchise parisienne sur Call of Duty. Après Paris Eternal sur Overwatch, voici donc Paris Legion avec son logo, ses joueurs, et ses ambitions.

 

 

Logo et couleurs de Paris Légion sur Call of Duty

 

 

L'emblème choisi pour cette franchise sera donc la Fleur de Lys, symbole de la Royauté en France jusqu'à son abandon pour notre drapeau tricolore en 1830. Symbole de puissance donc, preuve que la franchise appartenant à c0ntact Gaming veut affirmer ses ambitions, et ne veut pas être prise à la légère. 

 

Les couleurs bordeaux et or, symbolisant respectivement l'énérgie, les prouesses pour la première, et la richesse et le leadership pour l'autre. Paris veut gagner, et Paris est là pour montrer son potentiel. C'est dans cette optique qu'on été choisis les différents membres de cette équipe qui tentera donc de faire briller la France.

 

 

Les joueurs de Paris Légion sur Call of Duty

 

 

Le #EnGarde choisi par la franchise sera le fer de lance de cette équipe, dont le staff sera composé d'Op2 et surtout de Josh « Joshh » Sheppard, un des plus grands vétérans de la scène, top 9-12 des derniers championnats du monde, et 2e de ces mêmes championnats en 2016 avec Splyce.

 

Le premier joueur choisi est Timothy « Phantomz » Landis, ancien joueur d'UYU en CoD World League l'an dernier, auteur de bonnes performances individuelles malgré des résultats par équipes assez décevants, notamment aux côtés de Methodz. Nul doute qu'après son top 17-24 lors du dernier championnat du monde, il aura à coeur de se rattraper lors de la prochaine saison.

 

On trouvera aussi le duo Conrad « Shockz » Rymarek et Luke « Louqa » Rigas, les deux Australiens qui évoluaient sous les couleurs de Mindfreak. Malgré une performance catastrophique lors du tournoi qualificatif pour les championnats du monde 2019, les privant ainsi de cette compétition, Mindfreak était la meilleure équipe des tournois OPEN, raflant la mise à Anaheim et Londres, après une belle performance et une deuxième place à Fort Worth. C'est donc deux éléments forts de l'équipe la plus titrée de la zone asie-pacifique qui viennent renforcer les rangs de la Legion.

 

On retrouve à leurs côtés un autre duo, lui aussi sortant d'une très grosse saison avec Team Reciprocity, en les personnes de Zach « Zed » Denyer et Denholm « Denz » Taylor. Team Reciprocity a passé toute la saison dernière avec un roster relativement stable, oscillant entre la 5e et la 8e place aux événements internationaux, ce qui en faisait la meilleure équipe européenne. Leur apport sera très important pour que la machine Legion tourne à plein régime.

 

Enfin, que serait une franchise française sans le joueur français ayant obtenu la plus haute place mondiale dans l'histoire du jeu ? Après sa fantastique 4e place avec Enigma6, Paul « Breszy » Breszynski sera donc la figure de proue du navire Paris Legion, en espérant confirmer son incroyable saison sur Black Ops 4. Si la pression de jouer pour son pays, sa ville, et ses fans sera présente, nul doute que cela décuplera sa motivation pour les échéances de la CDL à venir.

 

 

Les ambitions de Paris Legion sur Call of Duty

 

 

Sans tomber dans le chauvinisme, les chances de Paris Legion sont réelles, surtout si les joueurs sont pris pour une équipe inférieure dans un premier temps. Les sous-estimer sera autant une faiblesse pour leurs adversaires qu'une force dont ils pourront se servir pour surprendre. Cependant, si être l'outsider était une chance jusque l'année dernière et les tournois Open, ce sera plus compliqué de surprendre sur la durée.

 

En effet, si l'équipe arrive à renverser des montagnes au début de la compétition, les équipes pourront rapidement s'adapter à son style, et les contrer facilement. Il faudra donc tout donner pour les joueurs de Paris Legion, à chaque match, sans oublier de se réinventer, de s'adapter et d'être créatifs dans les stratégies pour se créer une route vers les Playoffs de fin de segments.

 

En attendant le début de la saison, cette équipe semble très prometteuse sur le papier, et malheur à ceux qui oseront sous estimer Paris Legion sur cette saison de Call of Duty League. En attendant de voir le début de la compétition, vous connaissez le mot d'ordre : #EnGarde !

Par Tim, le 09/11/2019

Réagissez à ce post