Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

Jeu vidéo : Le National Health Service veut interdire les lootboxes au Royaume-Uni

National Health Service, NHS, Lootboxes, Royaume-Uni, dépendance, Belgique, Commission Gaming Belge, argent, interdit, interdiction

Les lootboxes, ces fameuses boîtes achetables contenant des récompenses dans les jeux, sont au cœur de bien des débats depuis quelque temps. Désormais, c'est le National Health Service qui veut les interdire sur le territoire du Royaume-Uni.

Comme la Belgique précédemment, le Royaume-Uni s'est penché sur la question des lootboxes, ces boîtes achetables contenant des récompenses pour les jeux.

 

 

Pourquoi interdire les lootboxes au Royaume-Uni ?

 

Du côté des Anglais, c'est le National Health Service (NHS), le système de santé publique du pays qui a émis un constat sans appel, il faut interdire les jeux proposant ces lootboxes car elles rendraient dépendants les mineurs.

 

L'organisme a ainsi publié un communiqué expliquant pourquoi il faudrait interdire à la vente ces jeux qui proposent des achats ingame. Voici un extrait des propos tenus par Claire Murdoch, directrice nationale chargée de la santé mentale chez nos amis britanniques :

 

Aucune entreprise ne devrait prédisposer les enfants à la dépendance en leur apprenant à miser sur le contenu de ces lootboxes. Aucune entreprise ne devrait d'ailleurs vendre aux enfants des jeux de lootboxes avec cet élément de chance, donc oui, nous en demendons leur interdiction.

 

Dans le communiqué, elle précise également avoir rencontré des adolescents qui ont déjà dépensé de grosses sommes pour acheter des lootboxes dont un a été jusqu'à dépenser 2000 livres sterling (soit près de 2370 euros) dans un jeu de basket-ball et un autre est allé jusqu'à dépenser 1000 livres sterling (soit près de 1185 euros) dans un jeu de tirs.

 

 

Que disent les entreprises concernées sur le sujet ?

 

Bien évidemment, suite à ce communiqué, des entreprises du milieu du jeu vidéo ont souhaité réagir et l'ont fait via l'association UKIE, qui regroupe les principaux éditeurs de jeux britanniques. L'organisation a tenu à rappeler qu'elle a lancé une campagne nommée Get Smart About PLAY en association avec l'ancien footballeur, Rio Ferdinand.

 

Cette campagne lancée le 10 janvier dernier est prévue pour aider les parents à gérer le jeu en ligne et à la maison. Elle permettra aux parents aussi aux parents de savoir comment gérer, limiter ou désactiver les dépenses faites par des mineurs dans les jeux grâce à la faction parentale.

 

UKIE a tenu également à rappeler à NHS que les acteurs majeurs du secteur, à savoir les trois principaux constructeurs, Nintendo, Playstation et Microsoft se sont engagés en août dernier a plus de transparence quant à ces achats en jeu.

 

 

Alors, est-ce que le Royaume-Uni sera le second pays à interdire les lootboxes sur son territoire, nous aurons sans doute la réponse dans les prochains mois.

Par Slash, le 22/01/2020

Réagissez à ce post