Nos articles sur League of Legends

Interview avec Arnaud Delord, co-fondateur de Fortiche et réalisateur sur la série Arcane

En amont du lancement de la série Arcane sur Netflix, nous avons eu la chance de visiter les locaux parisiens du studio d'animation Fortiche production. Ici, nous avons pu interviewer Arnaud Delord, co-fondateur de Fortiche et réalisateur de la série animée de League of Legends.

Pour l'occasion de la sortie de la série animée Arcane sur Netflix, nous avons été invités à visiter les bureaux de Fortiche production, le studio d'animation français qui s'est chargé de la production de la série basée sur l'univers de League of Legends.

Sur place, nous avons pu faire une visite guidée pour apprendre les différents métiers derrière la série, mais également une conférence de presse et une interview avec le co-fondateur de Fortiche et réalisateur d'Arcane, Arnaud Delord. Nous vous dévoilons cette interview, ainsi que quelques informations importantes que nous avons retenu de notre visite.

Interview d'Arnaud Delord, co-fondateur de Fortiche et réalisateur d'Arcane

Bonjour Arnaud Delord, j'imagine que les fans ne vous connaissent pas très bien, vous êtes crédité comme co-fondateur de Fortiche Production et comme réalisateur sur Arcane. Est-ce que vous pouvez nous expliquer quel a été votre rôle au sein de la production de la série ?

« Moi je me suis beaucoup attaché à la pré-production, c'est-à-dire au storyboard, au montage, à la lecture des scripts, à la conception d'idées... En fait moi je viens du clip et avant je montais moi-même les clips, c'était des petits budgets, je me sentais à l'aise avec le montage et le story-telling. C'est déjà comme ça qu'on fonctionnait sur les clips de Riot au début, je travaillais plus en amont sur les concepts, la façon de raconter, le montage, et mes autres collaborateurs étaient plus sur la direction artistique, la modélisation, le rendu visuel... Mais on discute régulièrement du travail des autres, notre façon de travailler est assez organique. »

Fortiche Production est un studio d'animation français créé en 2009 par Jérôme Combe, Pascal Charrue et Arnaud Delord. Ils ont travaillé avec Riot Games à de multiples reprises, à commencer par Get Jinxed en 2013, puis Warriors en 2014, Ekko: Seconds en 2015, Rise et POP/STARS en 2018, et pour finir Arcane qui sort en 2021.

Vous avez travaillé avec Riot Games sur ce projet, et vous nous avez dit plus lors de la conférence de presse que c'était une vraie collaboration. Comment s'est passé la longue phase de production ? Dans quelle mesure l'éditeur et Fortiche avaient-ils leur mot à dire ?

« Déjà le showrunner c'est Christian [Linke], c'est son bébé, c'est son projet et c'est lui qui a le dernier mot. Mais je pense qu'on s'est challengé l'un et l'autre. Déjà à la base il y a énormément de confiance entre Riot et Fortiche parce qu'on avait fait deux projets avec eux qui avaient vachement bien marché : Get Jinxed et Warriors. Et puis on s'est vraiment challengé, sur le pilote par exemple on a vachement appris l'un avec l'autre. On savait quand est-ce qu'on pouvait intervenir nous en tant qu'artistes, et eux étaient garant de la ligne éditoriale d'Arcane. D'ailleurs ils sont repartis en écriture après le pilote, c'est-à-dire que ce pilote c'était un peu le test où on posait les bases de ce qu'allait être la série : la tonalité, la direction artistique,  la façon de filmer, le côté tangible et réaliste. Et après ils ont réadapté l'écriture pour amplifier le côté drama et changer l'audience ciblée. On savait pas trop si on voulait du sang ou pas du sang, finalement on s'est dit "tiens un peu quand même." »

Fortiche a développé au fil des années un style unique, qu'ils appellent eux-même la « touche Fortiche », et qui est un mixte d'animation traditionnelle en 2D et de 3D, avec un accent mis sur une réalisation innovante et intelligente. Le studio met aussi un point d'honneur à ne pas utiliser de motion capture.

En quelle année ce pilote a-t-il été réalisé ?

« On l'a commencé en 2016, et je pense qu'on l'a terminé en 2018. Et après il y a eu une pause d'un an pour la réécriture, pour essayer de tout recalibrer. Le reste ça s'est fait vraiment sur un temps assez normal, mais au début on a passé beaucoup de temps sur la pré-production. En proportion le pilote a pris beaucoup plus de temps que n'importe quel autre épisode. »

Riot Games a contacté Fortiche Studio pour travailler sur Arcane en 2015, après le succès du clip de Warriors. Le projet a été véritablement lancé en 2016, et représente donc cinq ans de travail pour la première saison.

Arcane est clairement le plus gros projet que vous avez produit avec Fortiche Production, est-ce que c'est un soulagement pour vous que cette première saison soit terminée ou est-ce qu'au contraire vous attendez juste de continuer avec d'autres gros projets dans ce genre ?

« Nous on s'arrête pas hein. On a faim quoi, moi ça m'inquiéterait d'être les doigts de pied en éventail à attendre que ça sorte et de prendre 6 mois de vacances. On a envie de rebondir hein, forcément. »

Quand vous avez créé Fortiche vous avez commencé en faisant surtout des clips et des publicités, donc des formats courts. Est-ce que vous aviez déjà à ce moment l'ambition de faire des projets de plus grande envergure ?

« Oui, nous on est un peu rentrés par la petite porte, on a bossé sur des trucs qui sont pas vraiment glorieux mais toujours avec une envie de bidouiller, de chercher des choses, même quand c'était une pub pour de l'agro-alimentaire on essayait de trouver un petit truc original dans notre façon de faire. En France c'est assez dur de faire du long-métrage, mais Riot est vraiment arrivé au bon moment, ils nous ont proposé un pont en or et quand on a vu ça on n'a pas hésité une seule seconde. C'était notre envie à chacun. »

Après avoir travaillé pendant des années en équipes allant de trois personnes à une vingtaine, Fortiche a recruté massivement pour la production d'Arcane. Au total, plus de cinq cent personnes ont travaillé sur le projet, dont environ trois cent en simultané. Le studio a également ouvert de nouveaux bureaux à Montpelier et aux Îles Canaries, en plus de leurs locaux parisiens.

Quelles ont été les plus grosses difficultés dûes à la transition entre Fortiche Production qui faisait de petits projets assez courts à une série animée comme Arcane ?

« C'est l'équipe, le recrutement, c'était tendu parce qu'on voulait faire quelque chose de premium, pas une série où tu sous-traites, pas faire du contenu pour faire du contenu. Le premier truc ça a été le recrutement de tous ceux qui avaient travaillé à Fortiche avant sur nos différents projets. Tous ces talents là ils étaient partis un peu à gauche à droite et ils sont revenus. C'était assez excitant de retrouver ses vieux potes et de se dire "Tiens il y a ce projet ambitieux, on va y aller." Et après forcément, quand tu as vingt personnes c'est une petite famille, c'est des copains quoi. Quand t'es trois cent, ça commence à devenir compliqué, donc on a dû trouver des moyens pour canaliser nos personnalités, apprendre à faire du management. »

Nous vous rappelons que les trois premiers épisodes d'Arcane sortent dimanche 7 novembre à 3h00 du matinIls seront disponibles sur Netflix, et le premier épisode sera diffusé gratuitement sur Twitch.