Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

LEC 2020 : SK Gaming, preview de la saison 10

LoL, League of Legends, SK Gaming, LEC, esport, LEC2020

Plus que 8 jours avant le début des LEC. D’ici là, retrouvez chaque jour une preview des franchises qui prendront part à la compétition. Aujourd’hui, focus sur SK Gaming

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé », voilà une phrase qui pourrait résumer la saison à venir des SK Gaming dans ces LEC de League of Legends. A l’intersaison, l’équipe a perdu son carry et leader Selfmade qui a rejoint Fnatic. L’absence du Polonais, qui avait un impact énorme dans le collectif, risque de peser très lourd sur les performances de la structure allemande sur cet année 2020. 


Ce départ précède également celui de Dreams, le support coréen qui s’en va rejoindre Schalke 04. Avec ces deux joueurs en moins à des postes stratégiques, les synergies en jeu risque d’être très fortement perturbées.

 

 

Le mercato 2019-2020 de SK Gaming 

 

SK Gaming

Summer split 2019 Spring split 2020
     Toni « Sacre » S.        Toni « Sacre » S.  
     Oskar « Selfmade » B.      Gang-yun « Trick » K.
     Jun-sik « Pirean » C.      Janik « Jenax » B.  
     Juš « Crownshot » M.        Juš « Crownshot » M.  
     Min-kook « Dreams » H.      Dino « LIMIT » T.
     Petar « Unlimited » G.        Petar « Unlimited » G.  
     Andrei « Realistik » R.      Lamine-Lounis « Kanani » K.

 

 

Le cinq de départ 


 

Si le board a fait le choix de la stabilité lors de ce mercato 2019-2020, perdre un support et un jungler c’est finalement transformer l’ensemble de l’effectif, même si ces derniers ont l’habitude de jouer ensemble. Au bot, Crownshot va devoir rapidement apprendre à jouer avec son nouveau coéquipier, LIMIT, pour pouvoir exploiter l’agressivité de son nouveau support de façon efficace. Attention cependant pour le Croate, s’il était connu dans les ligues inférieures pour être l’un de ces supports qui n’hésitent pas à prendre des initiatives, il faudra faire attention à ne pas trop en faire en LEC. Les actions un peu trop osées ont tendance à souvent être durement sanctionnées. 


Du côté de la jungle, Trick, qui a fait le chemin inverse depuis Schalke, aura la lourde charge de faire oublier le départ du shotcaller star de cette équipe l’an dernier. Au mid, Pirean a quitté le navire et le jeune Jenax est promu dans l’équipe fanion de la structure allemande.

 

 

Le joueur à suivre : Crownshot 

 

Avec les quelques départs de cette intersaison, l’AD Carry slovaque a une occasion en or de s’affirmer comme le patron de ce roster. Déjà décisif l’an dernier avec des statistiques exceptionnelles sur le summer split, il pourrait changer de dimension cette saison et prenant en main son équipe. 


S’il arrive à assumer plus de responsabilités au sein de son équipe et corriger les quelques erreurs de positionnement observées l’an dernier, il pourrait devenir un très sérieux client sur la voie du bas. Attention cependant, ses adversaires auront également un oeil sur lui et il pourrait donc souffrir d’un focus un peu trop intense.  

 


SK Gaming gagne-t-il vraiment au change ? 

 

Sur le papier, il semblerait que les choix effectués durant l’intersaison aient plus diminué le niveau de l’équipe qui l’ont renforcé. Aurait-il fallu tout reconstruire, viser plus ambitieux encore ? Ou est-ce que faire confiance aux joueurs déjà sous contrat était le choix le plus sage ? Seuls les résultats pendant ce split pourront répondre à ces questions. 

 

Le niveau de cette line up va également dépendre de l’adaptation de ses deux nouvelles têtes au mid et en support. LIMIT pourra très rapidement progresser avec un ADC comme Crownshot à ses côtés et Jenax va devoir s’affirmer si l’équipe veut espérer jouer quelque chose sur ce premier segment.

 

 

Le prono 

 

Difficile de voir cette équipe faire mieux que leur 7e place du dernier summer split. La perte de deux joueurs majeurs de l’effectif risque de demander quelques semaines d’ajustement à SK Gaming pour rivaliser pleinement avec les prétendants aux playoffs. 

 

Attention cependant en fin de split. L’équipe n’est pas dénuée de talents et si elle se retrouvait à ne plus rien jouer sur les dernières semaines, il est possible qu’elle se transforme en véritable cadeau empoisonné pour ses adversaires, punissant sèchement la moindre pointe d’arrogance. Dans le money-time, elle pourrait jouer un rôle d’épouvantail et le reste des franchises du LEC devront essayer de les manoeuvrer avec précaution.

 

guides-saison-10-lol

Tous nos guides de champions sur LoL

index-competitons-lol

Index des compétitons League of Legends

Par Ayshann, le 16/01/2020

Réagissez à ce post