Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

LoL : Misfits Premier bat Team-LDLC et prend la tête de la LFL

League of Legends, LoL, LFL, Team-LDLC, Misfits Premier, LIDER, Djoko, Steelback

Dans le match entre les deux titans de la LFL, c'est Misfits Premier qui s'est imposé, en partie grâce à la performance de son midlaner : LIDER.

C’était l’événement de cette dernière journée de la phase aller du Summer Split de la LFL : le match entre Team-LDLC, champion en titre, et Misfits Premier, vice-champion de France et champion d’Europe. D’un côté une équipe invaincue et qui venait de faire une démonstration face à GamersOrigin, de l’autre une formation qui montait en puissance après une première semaine compliquée. Au terme de ce match relativement tendu, c’est le challenger du soir qui est sorti vainqueur.

 

 

Djoko déclenche les hostilités

 

Au vu des deux compositions, le début de partie de Team-LDLC était assez simple, mais en même temps crucial : contenir le Zed de LIDER et utiliser la pression mid pour faire snowball une des deux sidelanes. Conscient de cela, Djoko trouve un excellent countergank avant l’apparition des carapateurs et obtient deux kills. Malheureusement en dehors de cette action, les Foxes ne parviendront à effectuer qu’un dive top dans les dix premières minutes.

En effet Misfits Premier fait preuve de prudence, beaucoup plus qu’à l’accoutumée, à l’image de son midlaner très passif. Si LDLC possède un peu plus de 500 golds d’avance, l’intégralité de celle-ci se trouve dans les poches de l’ancien jungler LCS, c’est-à-dire un tank, alors que la Camille ou le Sylas en aurait clairement plus profité. Car la première demande énormément de ressource pour être efficace, tandis que le deuxième a dû acheter un Protège-bras du savant pour ne pas mourir en lane. Théoriquement LDLC entre donc dans le midgame avec un léger retard malgré une domination apparente.

 

 

 

Le midgame, terrain de jeu de Misfits

 

Une fois les premiers objets en poche, la composition Misfits est bien plus intéressante. Grâce à la Kleptomancie, Ezreal atteint ses spikes bien plus vite que Xayah qui a besoin de trois objets pour devenir une menace. Sylas est retardé par ses achats défensifs, tandis que Camille n’a pas pu mettre la main sur sa Trinité. Résultat, la formation académique va prendre l’ascendant lors des divers affrontements et sécuriser les premiers objectifs.

Plus particulièrement la prise des tourelles extérieures au quart d’heure de jeu va permettre aux sololaners de mettre la pression sur leur vis à vis tout en étant couverts par un duo Gragas/Rakan très mobile. Petit à petit la bande à Djoko perd le contrôle de la carte, et c’est assez logiquement qu’elle est punie dans sa tentative de défense du Baron Nashor. Misfits Premier ne se fait pas prier, et cette première prise de l’objectif neutre sera suffisante pour clore la rencontre.

 

 

 

Au terme de ce match, Misfits prend la tête de la LFL sur son adversaire du soir, et le prive également du split parfait. Après des débuts difficiles, LIDER et ses coéquipiers semblent avoir trouvé leur rythme au sein de la LFL, et si une baisse de régime durant le reste de la saison régulière n’est pas à exclure, ils ont prouvé ce soir que le titre était à leur portée.


 

 

lol-esport-planning

Suivez toutes les compétitions de LoL

Par ZlatanOvic, le 12/06/2019

Réagissez à ce post