Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

LoL : MSI 2018, le format

Mid-Season invitational, group stage, play-in, équipes, LCS, league of legends, Paris, France, Zenith

Riot Games vient de dévoiler le nouveau format du Mid-Season Invitational 2018 qui aura lieu en France et en Allemagne en mai.

Comme chaque année, le format du Mid-Season Invitational a été modifié afin d’améliorer la compétition entre les champions des différentes régions de la scène compétitive de League of Legends. Pour rappel, la compétition aura lieu entre l’Allemagne et la France du 3 au 20 mai prochain (voir le programme du MSI 2018).

 

Les changements par rapport à l’édition 2017

→ 14 régions (au lieu de 13) participeront à la compétition depuis la création de la ligue vietnamienne (VCS)

→ Les formations issues du play-in ne recevront pas de seeding (classement), leur répartition dans la première phase de groupe sera purement aléatoire

→ Il n’y aura plus qu’une seule série pour déterminer quelles équipes se qualifieront pour la phase de group stage (l’an dernier un loser bracket avait eu lieu puisque 3 équipes sur 4 étaient qualifiées contre désormais seulement 2 sur 4)

→ 4 ligues (au lieu de 3) disposeront d’une qualification directe pour la phase de groupe

→ Le leader de la phase de groupe pourra désormais choisir son adversaire (entre le troisième et le quatrième) pour la demi-finale

 

Le format

 

A l’image de l’année dernière, le Mid-Season Invitational 2018 se déroulera en 4 étapes permettant de trier les 14 champions représentants les régions participantes. A noter que les trois premières étapes se dérouleront en Allemagne du 3 au 15 mai dans les studios des LCS EU tandis que les demi-finales et la finale auront lieu à Paris, au Zenith de la Villette du 18 au 20 mai.

 

Les régions participantes :

Corée du Sud (LCK) - Chine (LPL) - Amérique du Nord (LCS NA) - Europe (LCS EU) - Taiwan, Hong Kong, Macao (LMS) - Vietnam (VCS) - Brésil (CBLOL) - Europe de l’Est (LCL) - Japon (LJL) - Amérique Latine - Nord (LLN) - Amérique Latine - Sud (CLS) - Océanie (OPL) - Asie du Sud Est (GPL) - Turquie (TCL)

 

Première étape : les Play-in Groups

 

La première étape concerne les formations du Play-in (anciennement Wildcard) qui s’affronteront dans le « Play-in Groups ». On retrouvera donc les 8 championnes des régions Play-in qui seront réparties en deux groupes de 4. Celles-ci s’affronteront sous la forme d’un Bo1 aller-retour et seul le vainqueur de chaque groupe sera qualifié pour la suite.

 

Comme pour la phase suivante, les régions sont sélectionnées en fonction de leurs résultats de l’année passée : puisque la représentante du Vietnam s’était qualifiée pour le group stage, celle-ci sera directement présente dans la deuxième étape du tournoi.

On retrouvera dans l’étape des Play-in Groups les champions des régions suivantes : Brésil (CBLOL) - Europe de l’Est (LCL) - Japon (LJL) - Amérique Latine - Nord (LLN) - Amérique Latine - Sud (CLS) - Océanie (OPL) - Asie du Sud Est (GPL) - Turquie (TCL)

 

Deuxième étape : le Play-in Knockout

 

La deuxième étape sera un match de barrage opposant les deux vainqueurs de chaque groupe face aux deux représentants des ligues majeures ayant le moins bien performé durant les deux dernières années.

Cette année, ces deux régions seront le Vietnam (VCS) et Taiwan Hong-Kong (LMS). La série sera un Bo5 et le vainqueur de chaque match sera automatiquement qualifié pour le group stage. Comme évoqué précédemment, seulement deux équipes se qualifieront contre trois l’an dernier, ce qui sous-entend que les formations des régions majeures n’auront plus le droit à l’erreur.

 

Troisième étape : le Group Stage

 

Puisque Riot Games a augmenté le nombre d’équipes participant à la compétition avec l’arrivée de la ligue vietnamienne (VCS), on retrouvera désormais les 4 meilleures régions de ces deux dernières années (en prenant en compte les résultats des Worlds et du MSI) directement au sein du group stage. Pour l’édition 2018, les champions de la ligue coréenne (LCK), chinoise (LPL), européenne (LCS EU) et nord-américaine (LCS NA) seront qualifiés d’office pour la troisième étape de la compétition.

 

Ces 4 formations retrouveront les deux vainqueurs du Play-in Knockout afin de former un groupe de 6 équipes qui s’affronteront sous la forme d’un Bo1 aller-retour comme lors des précédentes éditions. Seuls les quatre premiers seront qualifiés pour l’ultime étape de la compétition.

 

Quatrième étape : le Knockout Stage

 

Comme d’habitude au MSI, la phase finale se déroulera sous la forme de deux demi-finales en Bo5 comportant les quatre meilleures équipes de la phase de groupe avant la grande finale le lendemain. Toutefois, la nouveauté cette année réside dans le choix donné au leader de la troisième étape : celui-ci pourra choisir s’il veut affronter le troisième ou le quatrième, une option qui permettrait d’éviter la situation de Royal Never Give Up qui avait affronté en demi-finale SK telecom T1 en 2016.

 

Le nouveau format du MSI 2018 (Crédits LoL Esports)

 

Implications pour les Championnats du monde 2018 

 

A l’image de l’année précédente, les résultats du MSI auront un impact sur le seeding pour les Worlds : les quatre régions qualifiées pour les demi-finales obtiendront le statut de tête de liste (first seed) pour le tirage au sort de la phase de groupe.

 

En ce qui concerne les régions Play-in (TCL, LCL, JPL, GPL, CBLOL, LLN, CLS, OPL et VCS) celle qui se classera le mieux lors du MSI donnera à sa représente une qualification directe pour la phase de groupe des Championnats du monde. L’an dernier ce sont les vietnamiens de GIGABYTE Marines qui ont obtenu cette qualification.

 

En outre, si deux régions issues des Play-in (TCL, LCL, JPL, GPL, CBLOL, LLN, CLS, OPL et VCS) se qualifient pour les demi-finales, leurs représentants obtiendront le statut de tête de série tandis que les régions majeures (LCK, LPL, LCS EU, LCS NA) ayant le moins bien performé durant le MSI auront deux des trois équipes qualifiées pour les Worlds placées dans le Play-in group stage.

 

 

Par LiquidityTrap, le 29/03/2018

Réagissez à ce post