Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

Overwatch League : Création et ambitions de Paris Eternal - Interview de daemoN et Féfé

OWL, Paris, Eternal, Franchise, daemoN, Féfé, Coach, Overwatch League.

Jeudi 8 novembre, Paris Eternal voyait le jour. Cette nouvelle franchise de l'Overwatch League est composée de nombreux Français, comme daemoN et Féfé, respectivement Head Coach et Assistant Coach.

À l'occasion de la soirée d'annonce de Paris Eternal, nous avons eu la chance de nous entretenir avec Julien « daemoN » Ducros, Head Coach de l'équipe Overwatch League, ainsi que son Assistant Coach Felix « Féfé » Münch. Nous avons abordé avec eux la création de l'équipe, le choix des joueurs et surtout leurs ambitions !

 

Les joueurs de Paris Eternal étaient présents lors de l'annonce !
(Crédits photo : OMEN by HP - ElliotfromParis)

 

 

 

La création de l'équipe

 

Lorsque les fans français d'Overwatch ont entendu parler qu'une franchise d'OWL pourrait faire son arrivée à Paris, tous attendaient avec impatience la révélation du roster. Des Français ? Des Coréens ? Des joueurs de l'équipe de France ? La composition compte bien quatre joueurs français, SoOn, NiCOgdh, BenBest et Hyp sans oublier les autres joueurs européens ( ShaDowBurn,  Danye,  Finnsi,  LhCloudy et  Kruise). 

 

« Pour moi, ça sautait aux yeux qu'il fallait prendre ces joueurs. J'étais très content au niveau du main support car les bons mains supports se comptent sur les doigts d'une main en OWL, donc très heureux d'avoir Kruise ! »

daemoN

 

 

Le choix des joueurs

 

Paris a décidé de miser sur une composition sans Coréen et 100% européenne, chose très rare dans la ligue où la présence de Coréens est quasi systématique. C'est cette objectif de miser sur les talents européens qui a fait venir Féfé dans ce projet, qu'il a « envie de défendre » nous a-t-il dit. L'avantage d'une line-up sans Coréen est la communication, comme nous l'a expliqué daemoN : « l'importation de Coréens est très facile, et on se retrouve facilement avec des joueurs qui n'ont pas de capacité en anglais ; il faut alors prendre un traducteur et éventuellement un professeur d'anglais ». Toutefois, si un Coréen avait été pressenti par l'équipe de Paris, daemoN continue en nous disant qu'il se serait adapté et aurait mis en place les moyens nécessaires.

 

« Pour moi, une équipe doit être soit totalement coréenne, soit sans aucun Coréen, pour éviter des problèmes de communication. »

Féfé

 

Pour le moment, l'équipe est composée de 9 joueurs. Cela pourrait changer, comme nous le précise Féfé, car il est possible de recruter un nouvel élément pour rendre l'équipe encore plus flexible. Cela dépendra des besoins ressentis par le coaching staff. Côté coaching staff d'ailleurs, Féfé nous précise qu'en plus de daemoN et lui, on retrouve également deux personnes supplémentaires : «  Seita s'occupera du collectif et du développement de stratégies de groupe et Kyky aura une double casquette, Assistant Coach pour épauler daemoN, mais aussi Team Manager pour organiser les entraînements et s'occuper de l'extra-sportif ».

 

fefe-daemon-coach-overwatch-paris
daemoN et Féfé au centre (Crédits photo : OMEN by HP - ElliotfromParis)

 

Chaque personne du coaching staff apporte sa pierre à l'édifice avec ses compétences qui lui sont propres et Paris aura la chance de compter sur un ancien Athletic Trainer, puisque Féfé a travaillé pendant 5 ans pour la Fédération Française de basket-ball.

 

« J'ai une vision très sportive et donc un peu différente des autres. Pour moi, on coache des humains avant de coacher des joueurs, et j'essaie donc de travailler sur le côté humain ».

Féfé

 

Avec ses trois assistants, daemoN donnera donc le ton pendant cette saison 2 de l'Overwatch League, et même si l'échéance du début approche, il réfléchit encore à la meilleure façon de faire tourner ses joueurs. Le coaching staff va essayer de trouver la meilleure formule pour garder une synergie entre les joueurs, car « faire beaucoup de rotations, c'est un point faible sur Overwatch où la synergie et le collectif sont hyper importants », nous rappelle Féfé.

 

« Overwatch est un jeu qui change, ce n'est pas comme le football où l'on souhaite créer une équipe fixe. On va sûrement avoir un six titulaire, mais cela dépendra des métas, de la discipline et du mental des joueurs »

daemoN

 

Une chose est sûre, daemoN et Féfé se rejoignent sur le sujet du fameux bench : si un joueur est sur le banc, il reste tout de même un maillon aussi important qu'un titulaire dans l'équipe. « On est dans une optique d'équipe, tout le monde va participer, qu'il soit sur le terrain ou non ; chacun aura son impact » nous dit Féfé. Quant à daemoN, il va encore plus loin : « quand il y aura des matchs officiels, je vais demander à tout le monde de venir, même s'il ne ne joue pas. Je veux le maillot et le set-up afin que chaque joueur soit prêt à rentrer pour jouer si besoin. »

 

 

Les ambitions de Paris Eternal

 

Forcément, face à ce beau projet et tout l'enthousiasme des fans comme du coaching staff, très excité de commencer l'aventure en OWL, on imagine que le meilleur peut arriver. Bien que le sujet des ambitions n'ait pas encore été abordé au sein de l'équipe, l'objectif de la saison pour Féfé est assez clair : « on veut montrer que l'Europe a des joueurs talentueux et que l'on peut aller chercher des résultats face à des équipes qui sont installées avec des synergies. » Du côté de daemoN, même réponse : « J'entends beaucoup de personnes dire "oui, on veut finir premier", mais cela ne m'intéresse pas. Je préfère me concentrer sur ce qui va donner des résultats plutôt que sur le résultat en lui-même ».

 

« Hier, j'ai perdu en World Cup, demain, je gagnerai en Overwatch League. Gagner ou perdre, c'est quelque chose d'éphémère. [...] Je vais créer une équipe et sur le moyen-long terme, ce sera quelque chose de parfait. [...] Je veux une saison où les joueurs et le coaching staff soient heureux et ressortent la tête haute ! »

daemoN

 

 

Une équipe « academy » à Paris ?

 

Cela a été confirmé par Michael De Wit (General Manager de Paris Eternals) pendant la soirée d'annonce de Paris Eternal : oui, il y aura une équipe « academy » à Paris. Dans quelle mesure, et avec quels joueurs ? Pour le moment, le mystère reste complet, mais selon Féfé et daemoN, l'objectif sera de créer une académie totalement indépendante de l'équipe Overwatch League, avec de nouveaux joueurs pour la saison de Contenders.

 

mex-michael-de-wit-owl-paris
Michael De Wit, General Manager de Paris Eternal lors de la soirée d'annonce
(Crédits photo : OMEN by HP - ElliotfromParis)

 

Pour rappel, la saison 2 de l'Overwatch League débutera le 14 février 2019. Notre équipe parisienne a trois mois devant elle pour se préparer au mieux ! Les joueurs et le coaching staff devraient traverser l'Atlantique au mois de janvier, soit un mois avant le début des hostilités.

 

Merci à daemoN & Féfé pour leur temps et à Elliot pour les photos !

Par Drui, le 10/11/2018

Réagissez à ce post