Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

Project A : Rod Breslau parle du jeu et du rôle de Tencent en Chine

Project A, Riot, Tencent, Riot Games, Chine, CS:GO

Rod Breslau, célèbre consultant eSport, revient dans un tweet sur le potentiel du Project A de Riot Games. Il pointe notamment le rôle important de Tencent, une fois le jeu sorti, qui pourrait permettre au titre, d'accéder au marché chinois et ses 500 millions de joueurs.

Project A, déjà un futur grand de la scène FPS mondiale ? Quelques heures après la levée de la NDA du futur jeu de Riot et les premiers avis des streamers qui ont pu le tester (dont ZeratoR et Alphacast), l'heure est déjà aux spéculations. 

 

Sur les premiers retours, les quelques testeurs qui ont pu mettre la main sur le titre à Dublin, n'ont pas manqué de superlatifs pour décrire le jeu. HenryG, commentateur FPS et ancien joueur pro, parle tout simplement « du meilleur jeu auquel il n'ait jamais joué ». De là à détroner le géant CS:GO ? Voilà une ligne que Rod Breslau, expert esport renommé sur la toile, franchit sans hésitation.

 

 

 

Dans un thread publié hier soir sur Twitter, le consultant donne son avis sur le potentiel du futur FPS. Il pointe notamment le fait que le jeu s'inspire fortement de CS:GO avec son système d'attaque/défense et d'argent qui, selon lui est un mécanisme plutôt en vogue à l'heure actuelle. 

 

Mais surtout, il appuie son argumentaire sur le rôle que va jouer Tencent dans la promotion et l'entretien du jeu en Asie, et plus particulièrement en Chine, un marché aujourd'hui crutial pour un éditeur qui souhaite donner une portée internationale à son titre

 

« Tencent détient tout et dirige le monde »

 

C'est qu'en matière de FPS, le géant de l'internet chinois n'en est pas à son coup d'essai. Dans son escarcelle de jeux ultra populaire dans l'Empire du milieu, on retrouve notamment un certain ... Crossfire qui est tout simplement le jeu le plus joué au monde et le plus rentable. 

 

La firme pourra donc profiter de son aura en Chine pour promouvoir son nouveau titre et de moyens colossaux pour séduire un maximum de joueurs. Mais surtout, comme le pointe Rod Breslau, cette manoeuvre pourrait permettre au titre d'être l'un des seuls à avoir un succès réellement mondial, sur tous les plus grands bassins géographiques de joueurs. 

 

En effet, la plupart des titres FPS présentent des zones où ils sont particulièrement méconnus. Peu d'occidentaux notamment ont déjà mis la main sur ce fameux Crossfire. A l'inverse, nos titres populaires en Europe et en Amérique comme PUBG et Overwatch arrivent à rayonner seulement dans quelques pays d'Asie. Mais pour l'instant, aucun jeu ayant réussi en Occident n'est arrivé à percer le marché chinois et ses quelques 500 millions de joueurs potentiels

 

Bien évidemment, il faut aujourd'hui faire attention à ne pas entrer dans un effet d'emballement à la suite des récentes annonces. La jurisprudence établie par les fameux MMO « WoW-killer » pousse à la prudence. Mais force est de constater que Project A dispose d'atouts indéniables qui pourraient le faire rapidement décoller.

 

Par Ayshann, le 12/02/2020

Réagissez à ce post