Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

Test Rogue Company : On a essayé le FPS d'Hi-Rez lors de l'HRX 2019

Rogue Company, Rogue, Company, HiRez, FPS, Infos, Nouveau jeu, New game, HRX.

Hi-Rez l'avait présenté il y a quelques mois, il est maintenant là : Rogue Company, le tout nouveau jeu FPS de l'éditeur !

A l'occasion de l'Hi-Rez Expo, Hi-Rez nous a invité dans ses studios à Atlanta pour tester en avant-première Rogue Company, son tout nouveau jeu. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le résultat est bluffant. L'éditeur a décidé de partir sur un jeu totalement inédit dans l'histoire du studio, faisant un mix entre les FPS traditionnels et en y ajoutant une touche stratégies avec des personnages avec des pouvoirs.

 

Mais ne vous inquiétez pas, pour gagner, il faut savoir tirer. Les pouvoirs ne sont que des gadgets permettant à chaque personnage de se différencier et d'apporter un dynamisme différent au jeu.

 

 


Comment jouer à Rogue Company ?

 

Pendant la keynote de l'Hi-Rez Expo où l'éditeur a parlé de toutes les nouveautés de ses jeux, une chose a été mentionnée : une pré-alpha a été lancée instantanément pour jouer à Rogue Company sur PC, PS4 ou Xbox One. Pour avoir une chance d'y jouer pendant cette période appelée donc pré-alpha, vous allez devoir rentrer votre mail sur le site officiel de Rogue Company.

 

Pour plus d'informations , n'hésitez pas à consulter notre article dédié sur comment jouer et télécharger Rogue Company.

 

 

Rogue Company, c'est quoi ?

 

Lors de notre test aux studios d'Hi-Rez, nous avons pu essayer 2 modes de jeu : 4v4 (Extraction) et 2v2 (Wingman). Dans chacun de ces modes, le principe était identique : capturer et défendre un objectif neutre ou bien décimer l'équipe ennemie (jusqu'à ce qu'une équipe arrive à 5 rounds remportés). Si on devait comparer avec des jeux existant, on pourrait comparer cela à Call of Duty car les rounds sont assez rapides. Mais attention. Le tir n'a rien à voir avec le titre d'Activision, il se veut bien plus précis qu'un shooter traditionnel et se rapprocherait d'un CSGO, si, là encore, on devait comparer. Mixez les deux, ajoutez des personnages avec des pouvoirs différents et cela vous donne Rogue Company.

 

Ce qui est important de noter, c'est que les pouvoirs dont disposent les personnages ne permettront pas de gagner, chaque personnage a sa spécificité mais c'est la capacité à tirer et l'AIM qui seront décisifs. Bien sûr, si vous ne connaissez pas la spécificité d'un personnage, vous pouvez être surpris, il y aura donc une phase d'apprentissage pour maîtriser les principes de chacun et surtout, savoir comment mettre hors d'état de nuire un drône ennemi par exemple. Car oui, si vous ne faites pas attention, en l'espace de deux secondes, vous êtes mort sous les coups du drône posé au sol. Il n'a l'air de rien, mais il ne faut pas le sous-estimer !

 

A chaque round, vous engrangez des dollars qui vous permettront d'acheter des armes, de les améliorer ou d'avoir des passifs (comme celui de ramener à la vie un allié plus rapidement par exemple). L'économie est une facette assez secondaire du jeu, bien qu'il faille optimiser au maximum ses achats.

 


Les cartes de Rogue Company

 

De ce que l'on a pu voir, les cartes sont relativement petites, ce qui explique la rapidité des parties. Chaque carte dispose d'un endroit avec un objectif à prendre et c'est souvent là que les assauts ont lieu. Les cachettes ne sont pas nombreuses, à moins que vous ne jouiez pas les objectifs et que vous préféreriez jouer les frags. Dans ce cas, oui, vous pouvez prendre des tyroliennes, traverser la carte en contournant vos adversaires, etc.

 

Ce qui sera intéressant de voir, c'est une carte à Dubai. Dévoilée lors de la keynote, nous n'avons pas pu mettre la main dessus mais le réalisme a l'air assez bluffant. Car oui, le design des cartes mais aussi des personnages et de ses armes sont vraiment des atouts de Rogue Company. Les graphismes sont splendides et rendent l'expérience utilisateur encore plus intéressante.

 

 

Les mercenaires de Rogue Company

 

Pendant notre test, seuls 9 mercenaires (les personnages) étaient disponibles parmi les 12. Il existe trois rôles : spécialiste (2 sur 4 étaient disponibles),  attaquant (3 sur 4) et défenseur (également 3 sur 4). Bien évidemment, nous n'avons pas pu essayer tous les personnages du jeu mais une chose est sûre : il y a une vraie diversité de pouvoirs. On imagine que certains personnages seront plus joués que d'autres mais tout le monde y trouve pour son compte. Si vous aimez la défense, un personnage peut élever une barrière façon GIGN, si vous aimez l'électronique, un autre peut poser un drône et enfin, si vous aimez les explosifs, vous pouvez envoyer des grenades qui explosent sous quelques secondes avec un autre personnage.

 


Le gameplay de Rogue Company

 

Quel plaisir mais quelle frustration à la fois... Le jeu est assez dynamique (bien moins qu'un Overwatch) et la moindre erreur est fatale. Dans Rogue Company, on ne peut pas construire de murs pour se cacher, il faut donc utiliser les éléments du décor et ses pouvoirs pour se sortir de situations périlleuses. Après moins d'une heure de pur gameplay, les automatismes commencent à venir. On sait quelle arme acheter, quel passif améliorer. Ce qui va dépendre, c'est l'AIM, la connaissance de la carte et surtout, le teamplay. On ne dirait pas comme ça mais le jeu d'équipe est primodiale dans Rogue Company. Déjà car il est possible de réanimer un allié au sol mais surtout car il est assez dûr de remporter un combat en inférorité numérique.

 

Le système de round rapide est super intéressant car il permet aux parties de ne pas s'éterniser. Reste à savoir si, à la sortie, il y aura un vrai snowball pour une équipe qui gagne un round avec les dollars générés. Mais a priori, peu de chances que cela arrive. Comme vous avez pu déjà le lire, l'AIM est la clé de ce jeu et on obtient rapidement une vraie arme.

 


Les perspectives d'avenir de Rogue Company

 

Peut-on parler d'avenir pour un jeu qui n'est pas encore sorti ? La réponse est oui. Suite à notre test du jeu, nous avons pu échanger avec l'équipe de création de Rogue Company concernant le futur du jeu. Si vous souhaitez avoir tous les détails, on vous conseille de lire notre interview avec X et Y.

Voilà les nouveautés qui arriveront sur le jeu à une date encore inconnue (TBD, To Be Determined comme disent les Américains) :

  • un mode classé
  • le jeu devrait être disponible sur mobile lors de la sortie officielle en 2020
  • un mode PvE ou des missions autour de l'histoire des mercenaires, les personnages du jeu (rien de sûr, mais ce n'est pas écarté)
  • de l'esport, mais cela dépendra des joueurs, Hi-Rez ne veut rien forcer
  • il y aura un passe de combat, mais pas à la sortie du jeu normalement, reste à savoir quelle allure il aura (si des défis fun à la Fortnite seront dedans ou s'il s'agira de choses plus traditionnelles)
  • un mode entraînement verra le jour pour essayer les armes et les mercenaires ; en attendant, il y aura un mode coop vs ia
  • les mises à jour sortiront en même temps sur consoles et sur PC, c'est une première pour un nouveau jeu d'Hi-Rez
  • le matchmaking en crossplay ne sera pas forcément imposé, le joueur pourra choisir s'il souhaite lancer des parties avec des joueurs PC s'il est joueur console
Par Drui, le 15/11/2019

Réagissez à ce post