Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

CSGO : IEM Beijing, retour sur le parcours de Vitality

IEM, Intel, Extrem, Master, Counter, Strike, Global, Offensive, Pékin, Beijing, Vitality ZywOo, RPK, Shox, Apex, Alex, XQTZZZ, 2019

Ce week-end avait lieu les IEM Beijing. Huit équipes s’affrontaient pour 250 000 $ de cashprize ainsi qu’une place pour les IEM Katowice ! Team Vitality y participait. Nous revenons sur son parcours !

Après l’arrivée de Richard « Shox » Papillon à la place de Nathan « NBK » Schmitt, Team Vitality avait semblé vivre une période de lune de miel. C’était notamment le cas lors de la Dreamhack Malmö où les joueurs français avaient réalisé une belle performance. Cependant, leurs résultats se sont dégradés depuis. On pense par exemple aux StarSeries où ils ont consécutivement subi trois défaites 2-0 ! C’est donc en ne sachant par réellement quoi attendre de cette équipe que nous avons suivi Team Vitality lors de cette DH sur CS:GO au cœur de la Chine.  

 


Phase de groupe des IEM Beijing

 


Team Vitality vs TYLOO


TYLOO est une équipe chinoise qui s’est qualifiée pour ces IEM (a contrario de Team Vitality, et des autres grosses écuries, qui ont été invitées). Même si TYLOO possède des joueurs de talent, comme BnTeT, elle est, sur le papier, d’un calibre inférieur à Team Vitality. Néanmoins, on sait que l’équipe française a souvent du mal lors des entames de tournois. Rien n’était donc joué d’avance.


Les Français, emmenés par leur capitaine Alex « ALEX » McMeekin, commencent ce Bo3 de façon convaincante en remportant Inferno 16 à 7.


La deuxième manche se déroule sur Dust II. Les TYLOO montrent du beau CS:GO, avec notamment de belles phases de jeu en équipe.  Cependant, les Français se sentent à l’aise sur Dust II. Comme presque toujours sur cette carte, RpK, dit le tank, se révèle être un véritable mur infranchissable pour ses adversaires. Team Vitality l’emporte finalement assez aisément sur un score de 16 - 6. 

 

Une conclusion comme on les aime !


Même si, en théorie, TYLOO ne devait pas leur poser problème, il est rassurant de voir Team Vitality remporter son premier match sans vraiment être mise en difficulté.

 


Team Vitality vs FaZe Clan


La deuxième rencontre des Français est FaZe Clan. Tout comme Team Vitality, FaZe Clan a récemment opéré un changement de joueur. En effet, ils ont recruté un des meilleurs joueurs du monde, Marcelo « coldzera » David fin septembre. A l’inverse de Team Vitality, la nouvelle équipe de coldzera a eu des débuts difficiles mais elle semble maintenant monter en puissance. Pour preuve, elle a remporté la BLAST Copenhague le 2 novembre face à des équipes comme NiP, Astralis ou encore Team Liquid.


La première partie se joue sur Nuke. Les deux équipes se rendent coup pour coup. Du côté de Team Vitality chaque joueur à le droit à son petit moment de gloire avec au moins un triple kill décisif à son actif ! Chez FaZe Clan on retrouve le duo colzera et NiKo, complètement terrifiant en clutch. Les Français finiront tout de même par l’emporter 16 - 9.

 

RpK nous apprend comment rentabliser un Desert Eagle !

 


La deuxième carte de cette partie est remportée presque sans contestation par FaZe Clan. L'équipe ne laisse aucune chance à Team Vitality et conclue Overpass sur un 16 - 6


Les Français se réveillent pour la manche décisive. Tout comme la veille contre TYLOO, Team Vitality nous prouve qu’Inferno est une carte que ses joueurs maitrisent. Que ça soit Shox à l’AWP dans la banane ou la défense A de ZywOo et ses coéquipiers, FaZe Clan ne passera pas. Team Vitality remporte la première mi-temps 14 - 1. Et ils concluront la partie quelques rounds plus tard sur un indiscutable 16 - 3. 

 

ZywOo + une AWP = un clip

 


Grâce à cette victoire, Team Vitality se qualifie pour les play-offs !

 

 

Intel-Extem-Masters-CS-GO-Beijing-2019-Resultat-groupe-AIntel-Extrem-Masters-Beijing-CS-GO-Group-B-ResultsRésultats de la phase de groupes (Crédits images: IEM)

 

 

Play-offs des IEM Beijing

 

Leur parcours parfait en phase de groupe permet à Team Vitality de se qualifier en tant que premier seed aux demi-finales. Les joueurs français évitent ainsi Astralis et tombent contre 100 Thieves.

 

 

Team Vitality vs 100 Thieves


100 Thieves est une équipe qui a récemment changé de nom, le roster entier de Renegades ayant été acquis par 100 Thieves.  La dernière fois que Team Vitality avait joué cette équipe, c’était lors des récents StarSeries. Cela ne s’était pas bien passé. En effet, Renegades avait battu Team Vitality 16 - 2, puis 16 - 12. Cette défaite étant la première de celles qui mèneront à l’élimination de Team Vitality.

 

A l’aube de cette rencontre décisive pour une place en grande finale, Team Vitality subit un revers. En effet, leur coach Rémy « XTQZZZ » Quoniam est malade et ne pourra pas être présent avec les joueurs durant les parties.

 


La première carte de cette rencontre se déroule en faveur des Français. Ceux-ci remportent Mirage 16 - 8 avec un side terroriste très décisif ! 

 

Le capitaine montrant l'exemple !

 


La manche suivante se révèle très difficile. A la mi-temps, le score est de 8 - 7 en faveur des français. Il est impossible de prédire quelle équipe remportera la partie et cela jusqu’à la fin. En effet, les trente manches réglementaires seront jouées. A un moment, les deux équipes seront au coude-à-coude, chacune ayant 14 manches remportées au compteur. Cependant, 100 Thieves finit par vaincre sur un 16 - 14.


La dernière carte est complètement à sens unique. Team Vitality s’effondre. Le résultat est sans appel : 16 - 2 pour 100 Thieves.

 

 

Conclusion


Après avoir triomphé de Team Vitality, 100 Thieves se retrouve contre Astralis en finale. Les Danois vengent les Français en infligeant un cuisant 3 - 0 aux 100 Thieves (16 - 14, 16 - 5, 16 - 3).


Bien que Team Vitality ait fini par s’incliner face à 100 Thieves, l'équipe a joué de belles parties et cela a permis de rassurer quelque peu leurs supporters sur leur état de forme. 


Nous retrouvons les Français d’ALEX cette semaine pour la deuxième phase de l’ESL Pro League du 13 au 18 novembre.

Par NimajE, le 11/11/2019

Réagissez à ce post