Nos articles sur eSport

MCES : Une formation pour devenir coach e-sport

MCES propose désormais une formation à destination des jeunes qui souhaitent devenir coach e-sportif sur Marseille. Sous la forme d'un BPJEPS-APT classique avec des modules e-sport spécifiques, l'objectif est de former des encadrants spécialisés dans la pratique de l'e-sport

Devenir coach e-sportif ça vous tente ? Devant l'augmentation croissante du nombre de pratiquant d'e-sport chaque année, MCES met en place une formation pour devenir coach e-sport. Basée à Marseille, cette dernière proposera de former 16 jeunes pour encadrer des futurs joueurs ou équipes à l'avenir, à niveau pro ou amateur

 

 

Une formation reconnue par l'État.

La formation est basée au départ sur un Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Éducation
Populaire et du Sport
(BPJEPS), avec un total de 595 heures de cours, auquel est ajouté un module spécifique à l'e-sport de 150h. Une formation généraliste dans le domaine du sport qui est nécessaire puisque « la loi n'a pas encore assez évolué pour que le diplôme puisse être uniquement orienté vers l'e-sport», nous explique Pierre Lehembre, responsable stage et gaming chez MCES. 

A terme, la formation permettra de former des coachs spécialisés dans trois domaines, à savoir les FPS (Fortnite et CS:GO), League of Legends et FIFA. Plus que de l'analyse tactique, l'idée est de proposer aux étudiants tout le bagage nécessaire afin qu'ils puisse « transmettre les bonnes pratiques de l'e-sport et pouvoir encadrer des groupes de jeunes », explique le responsable de la formation.

Pour postuler, il sera nécessaire de satisfaire un test physique d'entrée. Par la suite la formation, dispensée en alternance afin de financer les études, verra les étudiants passer deux jours en cours puis trois dans des sections sportives et e-sportives locales. Ouverte aux jeunes de 18 à 30 ans, la formation pourra accueillir jusqu'a 16 étudiants.

Le coaching e-sport, un secteur encore en devenir.

En formant des coachs e-sportifs, l'idée chez MCES est « d'encourager la pratique de l'e-sport et permettre une augmentation du nombre de pratiquants », détaille Pierre Lehembre. A terme, son souhait serait de voir émerger une scène amateur où les structures permettraient aux jeunes « de pouvoir organiser des rencontres toutes les semaines, un peu comme ce qui se fait avec les clubs de sport ». 

C'est que cette idée de clubs locaux n'est pas nouvelle. Déjà, le groupe d'étude jeux-vidéo de l'Assemblée nationale, préconisait déjà en juillet dernier, la création de structures locales afin d'accueillir les pratiquants. Un « e-sport de territoire », dont les contours ne sont pas encore clairement dessinés. 

Puisque si certaines structures et organisations commencent à créer leurs propres sections e-sport, l'organisation de ces petits groupements en région pourrait représenter un coût d'investissement humain et matériel assez important pour des associations traditionnelles. Bien que certains clubs de sport commencent à ouvrir leur section e-sport, à l'image du Paris Université Club (PUC) récemment, peu encore ont déjà sauté le pas. Dès lors, les besoins en coachs de ces structures devient assez dépendant de la structuration de cet e-sport de proximité. 

Mais, en dispensant les compétences de coach e-sport avec celles d'un BPJEPS classique, les étudiants de la formation pourront, s'ils ne trouvent pas d'opportunité dans l'e-sport, rebondir dans des structures plus traditionnelle afin d'encadrer ou d'animer des activités sportives. Si vous souhaitez tenter l'aventure, ne tardez pas, les inscriptions sont ouvertes !

Informations pratiques
Contacts par téléphone au 06.01.28.42.44
Ou par e-mail : [email protected]

#}