Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

Blacknut plateforme de streaming de jeux-vidéo se lance sur le marché

blacknut, jeux-vidéo, streaming, catalogue, jeux, netflix, support, français, stream, open beta, abonnement.

Découvrez à partir d'aujourd'hui une nouvelle solution française de streaming de jeux en ligne : Blacknut.

D'abord la musique puis les films et les séries, c'est désormais au tour du jeu vidéo de rentrer dans l’air du temps. Avec la sortie de Blacknut ce lundi 22 janvier, c'est tout le paysage vidéoludique qui tend vers une expérience rafraichissante.

 

Une base novatrice

 

Blacknut, c’est un catalogue de jeu vidéo à la demande auquel on accède via un abonnement. Cet abonnement de 14.99 euros /mois donne accès à la totalité du catalogue proposé. L’idée de base est la même que les géant Netflix ou Deezer : au lieu d’acheter individuellement chaque contenu qu’il désire, le joueur paye un abonnement global et loue l’accès à la totalité de la collection via un principe de streaming. Si le principe de contenu à la demande n’est pas nouveau, la façon dont on l’utilise s’inscrit dans une mécanique relativement récente. A la manière du PC dématérialisé que propose Shadow, il s’agira ici de jouer via des machines distantes. Plus besoin d’installation, de puissante configuration ou de téléchargement interminable, c’est Blacknut qui gère la totalité de la partie technique. Une fois l’application installée (100mo) le joueur a donc accès instantanément à tous les jeux qu’il désire. Quand on sait que l’installation des jeux les plus récents peuvent prendre plusieurs minutes suivant le type de machine utilisé et la connexion disponible, on ne peut que se réjouir d’une telle innovation.

 

 

Le type de support est aussi l’un des points forts de Blacknut. Là où l’on pourrait penser que les jeux allaient majoritairement se limiter à une utilisation sur PC, on remarque que leur utilisation est possible sur des appareils comme les TV connectées ou des box dernière génération. Et pour les malheureux qui ne possèdent pas encore de manette ou de souris, sachez qu’il est possible d’utiliser soit sa télécommande, soit son téléphone comme une souris via une application gratuite.

 

Un cadre limité

 

Mais si l’idée de base est séduisante, il faut noter que Blacknut se heurte à certaines barrières.
Le premier point concerne le catalogue disponible. L’entreprise française a choisi de se consacrer à des jeux fortement artistiques ou des jeux d’ambiance faciles d’accès. Sans nul doute, cela ne fera pas l’unanimité. A l’heure actuelle, c’est une pléthore de jeux indépendants et de « petits jeux » qui constitue la majorité du catalogue. Inutile de préciser que l’on n'y verra pas Zelda, Star Wars Battlefront II ou le dernier Call of Duty. Pour un public qui se veut toujours plus friand de nouveauté, le pari est risqué. On salue toutefois le choix audacieux de faire confiance aux jeux “indé” pour se forger une base de joueur fidèles.

 

 

Le second point, bien plus qu’un point de vue subjectif sur la qualité du catalogue, concerne un aspect technique fondamental : la connexion internet. Si l’accès à internet est devenu la norme pour presque tous les jeux récents et la base pour toutes les plateformes de catalogue, il est rare que sa qualité soit déterminante dans l’utilisation du streaming. En effet, annoncée directement dans les conditions requise pour profiter correctement du service, une connexion internet demandant pas moins de 6mb/s est obligatoire. Ecartant de fait tous les utilisateurs de l’adsl, encore très largement majoritaires sur le territoire français, Blacknut se cantonne aux seuls utilisateurs de la fibre optique. Une bien triste nouvelle pour une grande majorité des joueurs, encore bloquée à la vieillissante technologie de l’adsl.

 

Un pari sur l’avenir

 

Les plus optimistes verront dans la mise en ligne de Blacknut l’émergence d’une nouvelle façon de jouer, une nouvelle façon de penser et de consommer le jeu vidéo. Après tout, la plateforme sort au moment ou le progrès technique est en train de corriger l’aspect le plus négatif de ses caractéristiques, la connexion internet considérable. Quant au catalogue, l’entreprise annonce l’ajout d’un jeu par semaine, et rien n’empêche les plus populaires des jeux de venir renforcer l’arsenal vidéoludique par la suite.

 

 

Blacknut est sans conteste l’une des innovations phares de l’année 2018, et la plateforme tout juste naissante ne demande qu’a s’épanouir. Alors, si vous cherchez une nouvelle façon d’aborder le jeu vidéo ou si vous aimez simplement les innovations technologiques, n’hésitez pas à vous lancez et profitez de l’offre de lancement avec le premier mois gratuit.

Par Soleandre, le 22/01/2018