Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

LoL : *aAa* gagne contre Vitality.Bee - Recap LFL 2019

League of Legends, LoL, Recap, Semaine 2, Jour 2, *aAa*, Vitality.Bee, Comp, Team-LDLC

Véritable outsider de la LFL, *aAa* s'est à nouveau imposée, contre Vitality.Bee cette fois.

Deuxième soirée de la semaine, mais programme similaire en LFL hier soir : les quatre favoris contre les quatre autres équipes. La similarité du programme est même allée plus loin, puisqu’une nouvelle fois *aAa* a créé la surprise en s’imposant contre Vitality.Bee. Pendant que la structure française continue de déjouer les pronostics, personne ne semble en mesure de tuer Comp, le Carry AD de Team-LDLC.

 

 

aAa sait punir ses adversaires

 

Hier contre Misfits Premier, aAa avait accès son jeu sur des lanes fortes et une capacité de zonning importante en teamfight pour contrer la faible portée de Misftis. Aujourd’hui elle a opté pour du teamfight pur, avec une grosse frontline (Poppy, Sejuani, Shen), afin de punir les champions peu mobiles de l’autre formation académique de la ligue (Ashe, Rumble).

Si dans les premières minutes de jeu c’est bel et bien les coéquipiers de Skeanz qui contrôlent le rythme grâce à leurs champions (Ashe, Irelia, Lee Sin), les premiers décalages de Trayton ne portent pas leurs fruits. Puis quand vient le temps de la lutte pour les dragons, la composition aAa prend tout son sens.

 

 

Les carrys de Vitality ne peuvent tenir contre les tanks adverses et la Akali de Cdric. Cookie ne peut pas appliquer ses dégâts, tandis que Shemek ne parvient pas à trouver d’ultime gamebreaker face à la mobilité de ses opposants. Dans le sillage d’un Hyorai très inspiré sur ses taunts-flash, aAa prend l’ascendant en teamfight. Et plus la partie avance plus le constat s’aggrave. Que ce soit Irelia, Lee Sin ou Rumble, aucun personnage corps à corps de la structure aux abeilles ne peut entrer dans la mêlée, tandis que les dégâts adverses pleuvent.

Skeanz, particulièrement inspiré parvient à maintenir son équipe dans la partie grâce à d’excellentes mécaniques, mais après 37 minutes c’est aAa qui détruit le Nexus de Vitality.Bee.

 

 

Comp l’immortel

 

Après quatre journées, Comp, le Carry AD grec de Team-LDLC n’est toujours pas mort. Avec un KDA désormais supérieur à 40, il est tout simplement l’homme à abattre au sein de la LFL. À noter qu’il lui reste à parcourir du chemin pour rejoindre le champion toute catégorie cette saison : Chovy, le midlaner de Griffin, qui affiche un KDA monstrueux de 84 après huit parties disputées.

 

 

Arme fatale de son équipe, il démontre à chaque rencontre une faculté à savoir bien se placer pour infliger le maximum de dégâts, tout en restant derrière sa frontline. S’il faut garder en tête que sa formation apprécie particulièrement joué autour de la botlane, les performances de l’ADC n’en restent pas moins impressionnantes. Le match contre GamersOrigin qui aura lieu la semaine prochaine promet d’être passionnant.


 

Rendez-vous mardi prochain pour la troisième semaine de LFL. GamersOrigin et Team-LDLC, les deux structures invaincues s’affronteront en ouverture, tandis que le lendemain Solary et ROG Esport, toutes deux sans victoires, se retrouveront dans un match de la peur.

 

lol-esports-lfl-calendrier-resultat-stream-classement

Toutes les infos concernant la LFL 

lol-esport-competition-2019-ligues-classement-calendrier

Retrouvez toutes les grandes ligues mondiales

Par ZlatanOvic, le 31/01/2019

Réagissez à ce post