Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

OW : Power Rankings de l'Overwatch League

overwatch, classement, owl, blizzard, franchise, saison, ranking, équipes, favorites, seoul, dallas, new york, houston, london, los angeles

Tout au long de la première saison de l'Overwatch League, nous vous proposerons un Power Rankings afin d'identifier les forces en présence au sein de la compétition.

Sommaire
Stage 1 : Week 1 Week 2 Week 3 Week 4 Week 5
Stage 2 : Week 1 Week 2 Week 3 Week 4 Week 5
Stage 3 : Week 1 Week 2 Week 3 Week 4 Week 5
Stage 4 : Week 1 Week 2 Week 3 Week 4

 

Ultime semaine de la saison régulière pour l’Overwatch League avant 2019 : un enjeu extrêmement important pour les équipes, car de nombreuses places de playoffs (tant pour le stage 4 que pour les phases finales de cet été) sont encore à pouvoir, mais un enjeu aussi déterminant pour les joueurs de formations en difficulté. C’est en effet  l’occasion pour eux de se démarquer pour s'assurer une place pour la saison prochaine, ou du moins un peu de visibilité avant le mercato

 

En ce qui concerne le stage 4, seule une équipe (LA Valiant) est assurée de participer aux demi-finales de ce week-end. Pour autant, pour SoOn et ses équipiers, les deux matchs de la semaine présenteront un intérêt, puisque le groupe pourrait finir cette quatrième étape invaincu. Du côté de ses poursuivants, les Gladiators doivent encore remporter au moins un match afin de s’assurer une place en playoffs (pour le stage 4 et à l'issue du classement général), tandis que New York aura probablement à cœur de devenir la seule équipe à avoir participé à chaque finale d’étape.

 

Mais c’est derrière ce trio que les choses seront pimentées, vu que quatre autres organisations devraient se disputer la dernière place pour les demi-finales du stage 4 : Dallas, Philadelphia, Houston et San Francisco. Si pour le Fuel et le Shock, cet objectif pourrait sauver cette première année compétitive, Philadelphia et Houston joueront très gros au niveau du classement général, puisque aucune des deux équipes n’est assurée de participer au tournoi final en Juillet.

 

Dès lors, bien que cette semaine soit la vingtième de la saison, une majorité des rencontres auront une importance décisive pour la suite de la compétition, ainsi que pour l’avenir de nombreux entraineurs et joueurs.

 

 

 

Est-ce que Los Angeles est une meilleure équipe que New York ? Globalement non, mais depuis deux semaines il parait clair que l’Excelsior ne joue pas à son meilleur niveau, tandis que le Valiant a réussi à battre tous ses adversaires du stage 4. Si les californiens ne seront pas forcément les favoris pour remporter le stage 4, le manque de motivation de NYXL pourrait profiter à Custa et à ses coéquipiers, et leur donner leur premier titre en Overwatch League.

 

Pour Los Angeles, seuls deux clubs séparent le groupe d’un stage sans défaite : San Francisco et Dallas.

Retrouvez la composition du L.A. Valiant

 

 

 

Du côté des Gladiators, la victoire sur New York est particulièrement importante puisqu’elle place l’équipe dans une position idéale tant au niveau du stage 4, que pour le classement général. En outre, le reverse sweep infligé à l’Excelsior est une revanche sur l’étape précédente, une excellente performance qui devrait donner le moral au groupe pour la semaine à venir. A noter que seuls LAG et NYXL ont réussi plusieurs reverse sweep cette saison au sein de l’OWL.

 

Los Angeles n’a besoin que d’une seule victoire pour se qualifier aux deux phases finales, une tâche qui devrait être facilement réussie puisque l’équipe affrontera Shanghai et Seoul.

Retrouvez la composition des Los Angeles Gladiators

 

 

 

Pour la première fois de l’année, New York s’est incliné à deux reprises durant une étape de la saison régulière, en laissant filer un avantage de 2 manches à 0 contre les Gladiators. Cette défaite, la deuxième contre une formation basée à Los Angeles en une semaine confirme la régression qui affecte actuellement l’organisation new yorkaise. La question que l’on se pose désormais est la suivante : cette situation va-t-elle se poursuivre ?

 

Pour New York, une seule victoire devrait suffire pour qualifier l’équipe en demi-finale des playoffs du stage 4. Le groupe devra donc battre soit Boston, soit Houston.

Retrouvez la composition du New York Excelsior

 

 

 

Après un important passage à vide durant les premières semaines du stage 4, Philadelphia est de retour au premier plan suite à deux victoires importantes contre San Francisco et Seoul. Alors que la ligne de tanks a totalement changé depuis la finale du stage 3, c’est surtout le retour d’EQO dans la line-up qui a renversé la tendance pour le Fusion. En outre, Carpe a probablement sauvé la saison du groupe grâce à une excellente série (et notamment sur Lijiang) face au Shock.

 

Pour Philadelphia, tout se jouera sur ses deux prochaines rencontres, puisque le groupe peut à la fois se qualifier pour les demi-finales du stage 4, mais également pour les phases finales de la saison en s’imposant contre Houston et London.

Retrouvez la composition du Philadelphia Fusion

 

 

 

Bien que battue à deux reprises cette semaine, San Francisco conserve de peu sa place dans notre top 5 vu que le groupe s’est incliné de justesse contre deux formations classées dans le top 4 : Philadelphia et New York. Pour autant, la situation du Shock n’est pas dramatique car l’équipe peut encore espérer décrocher une place en playoffs du stage 4, une belle façon de récompenser les efforts fournis par ses joueurs depuis la deuxième moitié de la saison.

 

Par contre, le défi sera de taille pour San Francisco qui doit absolument battre Los Angeles Valiant afin de conserver une chance de se placer dans le top 4 de l’étape. En outre, la formation finira la saison régulière avec un duel contre Shanghai. 

Retrouvez la composition du San Francisco Shock

 

 

 

Une fois de plus, Dallas a soufflé le chaud et le froid durant la semaine, s’inclinant de peu face à Houston avant de dérouler son jeu contre Florida. Toutefois, cet échec face à ses rivaux texans pourrait avoir coûté au groupe sa place en playoffs car le club voit désormais trois organisations dans son rétroviseur. Alors qu’il semblerait que ses adversaires aient trouvé des moyens de limiter son jeu, le Fuel peut encore espérer sauver sa saison en réalisant une solide performance cette semaine.

 

Dallas pourrait partiellement faire oublier à ses fans ses désastreuses premières étapes de la saison en s’imposant face à Seoul et Los Angeles Valiant cette semaine.

Retrouvez la composition du Dallas Fuel

 

 

 

London est certainement l’une des formations les plus frustrantes à suivre puisque l’organisation a le chic pour toujours arriver à lutter avec les meilleures équipes de la ligue, sans pour autant obtenir à décrocher des victoires. Dès lors, les britanniques resteront une fois de plus à la maison pendant les playoffs de fin d’étape, un résultat extrêmement décevant après avoir remporté le stage 1 face à New York. Déception qui pourrait être bien plus grande car l’équipe peut encore rater les playoffs de fin de saison en cas de contre-performances majeures cette semaine. 

 

London devra essayer d’assurer le minimum cette semaine, avec au moins une victoire contre Florida avant d’affronter Philadelphia.

Retrouvez la composition du London Spitfire

 

 

 

Houston demeure à la huitième place bien que le niveau du groupe soit extrêmement proche des quatre formations le précédant. Si sa performance face à Dallas a laissé espérer un retour au premier plan des texans, les Outlaws n’ont pas réussi à imposer leur volonté contre le Valiant, s’inclinant 4 à 0. A noter toutefois que le score ne reflète pas totalement la physionomie du match, la troisième manche fut extrêmement serrée entre les deux équipes.

 

Pour Houston, la saison se jouera presque entièrement sur cette semaine puisque la formation doit absolument remporter ses deux matchs (contre Philadelphia et New York) afin d’espérer une qualification pour les playoffs de cet été, ainsi que pour ceux du stage 4.

Retrouvez la composition des Houston Outlaws

 

 

 

Peu de chose à dire pour Boston qui a mis un terme à sa série de défaites, en remportant sans grande gloire ses séries face à Seoul et Shanghai, deux des moins bonnes équipes de la ligue. Eliminé de la course aux playoffs du stage 4, mais qualifié pour les phases finales de cet été, l’Uprising n’a pas grand-chose à jouer durant ces deux prochains matchs, qui lui serviront peut-être à retrouver un peu de confiance avant les quarts de finale qui s’annoncent déjà difficiles.

 

Cette semaine, Boston affrontera New York puis Florida dans des matchs n’ayant que peu d’intérêts au niveau du classement général.

Retrouvez la composition du Boston Uprising

 

 

 

Si en début d’année on avait dit aux fans d’Overwatch, que l’effectif coréen du Dynasty n’allait participer à aucune phase de playoffs des quatre étapes de la saison régulière, il est fort probable que personne n’y aurait cru. Or, Seoul a méthodiquement raté ses trois premiers stages avant de totalement s’effondrer durant les dernières semaines, devenant l’ombre de l’organisation qu’elle était en début d’année. Pire, les joueurs coréens sont sur le point de passer à côté des quarts de finale de la compétition, après avoir perdu 9 de leurs 14 derniers matchs.

 

Pour se qualifier, Seoul doit espérer un miracle : l’organisation devra remporter ses matchs face à Dallas et Los Angeles Gladiators, tandis que ses rivales devront s’incliner elles aussi à plusieurs reprises…

Retrouvez la composition de Seoul Dynasty

 

 

 

Ouf ! Florida n’est pas devenu le premier club à s’incliner contre Shanghai, remportant à l’arrachée une série qui aurait dû revenir aux Dragons. L’organisation peut remercier Zuppeh et Sayaplayer (ainsi que le réveil de Logix sur l’ultime manche de la série) qui ont maintenu en vie le groupe pendant son duel face à Shanghai. Pour autant, cette performance confirme que le Mayhem est clairement loin du niveau général de l’Overwatch League cette saison et que des changements sont à prévoir pour l’organisation.

 

Dernier baroud d’honneur pour Florida qui devra faire face à London et à Boston.

Retrouvez la composition du Florida Mayhem

 

 

 

Que dire de cette défaite face au Mayhem ? Shanghai a clairement craqué sous la pression alors que la victoire était à sa portée à de nombreuses reprises durant le match. Si Geguri a réussi plusieurs actions de génie au cours de la série, c’est la dichotomie de performance de Diya qui a été pointée du doigt par les fans : très solide et parfois décisif sur la première moitié de la rencontre, le joueur s’est éteint sur les dernières minutes de la partie sur Widowmaker.

 

Avec des rencontres face à Los Angeles Gladiators et San Francisco, deux formations en quête de playoffs, l’ultime semaine de la saison sera cruelle pour l’organisation qui devrait finir sur un 0-40 pour cette première année dans l’OWL. 

Retrouvez la composition des Shanghai Dragons

 

 

 


Tout sur l'Overwatch League

Par LiquidityTrap, le 14/06/2018

Réagissez à ce post