Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

OW : Power Rankings de l'Overwatch League

overwatch, classement, owl, blizzard, franchise, saison, ranking, équipes, favorites, seoul, dallas, new york, houston, london, los angeles

Tout au long de la première saison de l'Overwatch League, nous vous proposerons un Power Rankings afin d'identifier les forces en présence au sein de la compétition.

Sommaire
Stage 1 : Week 1 Week 2 Week 3 Week 4 Week 5

 

Les cinq premières semaines du stage 1 ont démontré que le niveau au sein de l’Overwatch League était particulièrement relevé et que les formations occidentales avaient leur carte à jouer face aux line-ups coréennes. Après la trêve de la semaine passée, de nombreux changements ont eu lieu au sein de la compétition (voir notre recap), ce qui devrait bousculer l’ordre établi et rendre l’analyse des forces en présence assez complexe.

 

Pour autant, plusieurs éléments clés devraient faire la différence au cours des premières semaines du deuxième segment de la saison : l’expérience du collectif, la communication au sein du groupe, la polyvalence de l’effectif, ainsi que le talent brut de la line-up.

 

A ce jeu là, les formations ayant terminé dans le top 5 du stage 1 devraient normalement sortir en tête. Néanmoins, Dallas et Florida paraissent également en position de remonter dans le classement, ou du moins rivaliser avec plus d’équipes durant les semaines à venir.

 

 

 

Bien que battue par London en finale des Playoffs du premier segment, New York trône au sommet du classement principalement car sa gestion de son effectif devrait lui permettre de mieux appréhender le changement de Meta. En effet, l’Excelsior a pris l’habitude d’utiliser ses joueurs de façon situationnelle, tout en conservant une communication et une synergie de haut niveau. Dès lors, le groupe devrait rapidement performer quelque soit la map.

 

La semaine de New York devrait être très intéressante avec un premier test face au nouvel effectif du Mayhem, avant de retrouver London le lendemain.

Retrouvez la composition du New York Excelsior

 

 

 

Quoique championne du stage 1, l’équipe londonienne se retrouve cependant de peu à la deuxième place du classement suite aux transferts de Fissure et de Rascal. Si ses deux joueurs n’ont que très peu joué durant les premières semaines de la compétition, leur départ indique que le groupe ne pourra plus réaliser des scrims en interne. En outre, le club s’est montré assez irrégulier au cours de la compétition, une habitude qu’il lui faudra perdre afin de remporter le championnat.

 

La semaine sera particulièrement difficile pour le Spitfire, qui retrouve ses adversaires des Playoffs avec Houston puis New York au programme.

Retrouvez la composition du London Spitfire

 

 

 

Le renversement de situation des Outlaws au cours du premier segment démontre à la fois le talent de l’effectif mais également l’efficacité de l’encadrement au sein de l’organisation. Après une fin de stage 1 assez incroyable, Houston a signé le Tank de l’équipe Team USA FCTFCTN, afin de renforcer une position déjà très solide au sein du groupe avec Muma et Coolmatt. Avec cette addition, la nouvelle Meta devrait à priori sourire à Houston qui pourra plus facilement utiliser 3 à 4 tanks.

 

Houston reprend la saison avec deux matchups difficiles, l’équipe affrontera tout d’abord London puis Boston.

Retrouvez la composition des Houston Outlaws

 

 

 

Alors que beaucoup ont tendance à placer Seoul derrière Boston voire LA Valiant, nous considérons que le Dynasty devrait profiter de ce changement de Meta pour retrouver sa place dans le trio de tête. Si pour le moment, l’équipe doit démonter que sa mauvaise fin de segment est derrière elle, le groupe pourrait rapidement s’illustrer sur des compositions avec Lùcio/Moira, voire Ana tant ses Supports sont polyvalents.

 

La semaine sera intéressante pour Seoul qui débute avec Los Angeles (Valiant) pour le retour de la compétition, puis avec un duel face à San Francisco.

Retrouvez la composition de Seoul Dynasty

 

 

 

Egalement sur une excellente dynamique durant la fin du premier segment, Boston a surpris l’ensemble de la scène Overwatch en présentant un excellent niveau de jeu malgré une line-up qui paraissait à première vue assez faible. Reste désormais à voir si le groupe peut s’adapter rapidement aux nouvelles conditions de jeu du stage 2, notamment en ce qui concerne la rotation des cartes.

 

Cette semaine, l’Uprising devra affronter deux des meilleures formations occidentales de la ligue avec Philadelphia puis Houston.

Retrouvez la composition du Boston Uprising

 

 

 

Los Angeles a présenté plusieurs visages durant le premier segment : parfois, le groupe ressemblait à un rouleau compresseur capable d’écraser n’importe quelle formation de la ligue, puis à d’autres moments l’équipe paraissait perdue et incapable de contrer la stratégie adverse. Cette situation explique probablement pourquoi l’organisation a opté pour un changement de coach, recrutant le coréen MBC à la place de Cuddles.

 

Los Angeles affrontera Seoul lors de la première série du deuxième segment avant de clore la semaine avec un duel face à Shanghai.

Retrouvez la composition du L.A. Valiant

 

 

 

Philadelphia a également connu un premier segment très irrégulier qui s’explique par un manque de préparation (le groupe n’ayant pu participer aux matchs de présaison), mais certainement aussi par la légère inexpérience de l’organisation. A l’image de Boston, le destin du Fusion est assez difficile à prévoir, tant le groupe semble pouvoir aussi bien sombrer que surprendre favorablement durant le stage 2.

 

De façon ironique, les deux clubs débutent le deuxième segment par un duel, l’occasion d’évaluer le niveau respectif des deux formations. Après cela, Philadelphia affrontera Florida.

Retrouvez la composition du Philadelphia Fusion

 

 

 

Les Gladiators ont sombré durant la seconde moitié du premier segment, ne réussissant pas à s’adapter suffisamment rapidement aux stratégies adverses. Toutefois, l’organisation dispose d’un effectif qui devrait briller dans des situations à quatre Tanks, puisque ses DPS se sont déjà illustrés sur des compositions similaires au cours de la saison. De plus, l’arrivée de Fissure pourrait apporter un boost immédiat à la line-up.

 

Los Angeles a la chance de débuter la saison sur deux rencontres à sa portée : San Francisco puis Dallas, de quoi démontrer son potentiel sur cette nouvelle Meta.

Retrouvez la composition des Los Angeles Gladiators

 

 

 

L’une des équipes considérées comme « vainqueur » de la trêve, Dallas est attendue au tournant après un premier segment totalement raté. Les arrivées de Rascal et du français aKm devraient donner plus de polyvalence et de flexibilité au groupe, tandis que le changement de Meta pourrait permettre de mieux exploiter les talents de l’effectif au poste de Support. Pour autant, le Fuel devra rapidement confirmer ces attentes par des victoires afin de maintenir un niveau de moral élevé.

 

Heureusement, le calendrier a été clément avec Dallas qui affrontera deux équipes du fond du classement lors du premier segment : Shanghai  et les LA Gladiators. 

Retrouvez la composition du Dallas Fuel

 

 

 

Pour San Francisco, la trêve a été très discrète puisque l’organisation attend toujours impatiemment les arrivées de Sinatraa et de Super (toujours trop jeunes pour participer à la compétition) afin de dynamiser sa line-up. Peu d’éléments semblent indiquer que l’effectif sera capable de bien s’adapter aux changements de maps et de Meta, toutefois le groupe a su surprendre les pronostics durant le premier segment…

 

Pour débuter le stage 2, San Francisco affrontera les LA Gladiators avant de faire face aux coréens de Seoul.

Retrouvez la composition du San Francisco Shock

 

 

 

Après avoir débuté la saison avec l’un des effectifs les plus restreints de l’Overwatch League, l’organisation a opté pour le recrutement de trois joueurs ainsi que d’un assistant coach afin d’apporter du dynamisme au sein du groupe. Si ces deux recrues coréennes devraient améliorer le niveau de la line-up, ces derniers ne seront probablement pas présents avant quelques matchs. Reste à savoir si la synergie se développera rapidement au sein du Mayhem.

 

La reprise ne serait pas aisée pour Florida qui jouera New York, puis Philadelphia au cours de ses deux premières rencontres du segment.

Retrouvez la composition du Florida Mayhem

 

 

 

A l’image du Mayhem, Shanghai a décidé de changer totalement sa philosophie en recrutant quatre nouveaux joueurs dont trois coréens. Ces additions sont d’ailleurs assez surprenantes puisque les nouvelles recrues devront apprendre à communiquer en mandarin, une tâche pas si facile sur un jeu aussi complexe qu’Overwatch. A noter que Geguri aura sa carte à jouer au sein d’une Meta favorisant les Flex Tanks, mais les problèmes de synergie et de communication pourraient gâcher ses débuts dans la ligue. En outre, il est probable que les nouveaux membres du groupe ne puissent participer à la compétition avant plusieurs semaines, en raison de problèmes de Visa.

 

On retrouvera donc l’effectif classique de Shanghai face à Dallas puis en fin de semaine contre LA Valiant.

Retrouvez la composition des Shanghai Dragons

 

 

 


Tout sur l'Overwatch League

Par LiquidityTrap, le 21/02/2018

Réagissez à ce post