Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

OW : Power Rankings de l'Overwatch League

overwatch, classement, owl, blizzard, franchise, saison, ranking, équipes, favorites, seoul, dallas, new york, houston, london, los angeles

Tout au long de la première saison de l'Overwatch League, nous vous proposerons un Power Rankings afin d'identifier les forces en présence au sein de la compétition.

Alors que la dernière étape de la saison est déjà à moitié terminée, cette troisième semaine du stage 4 devrait être cruciale pour de nombreuses équipes en quête de playoffs. En effet, si le petit groupe composé de New York et des deux formations basées à Los Angeles se positionne en tête du classement, l’écart entre d'autres organisations demeure encore très limité (voir notre récap de la deuxième semaine).

 

En revanche l’heure est grave pour Seoul et Boston qui, après avoir enregistré quatre défaites de rang pour débuter le stage 4, n’ont plus droit à l’erreur faute de quoi leurs chances de se qualifier pour les playoffs de l’étape seront définitivement perdues.

 

A l’inverse, les récents résultats du Dallas Fuel et du San Francisco Shock laissent espérer de solides performances dans les semaines à venir, et peut-être pour ces deux formations, leur première qualification pour les phases finales d’un stage.

 

 

 

Semaine parfaite pour New York qui n’a pas concédé la moindre manche à ses adversaires, terminant sur un 8-0. Il faut dire que Seoul et Shanghai n’ont pour le moment pas proposé un solide niveau de jeu, les deux formations gisant au fond du classement après quatre matchs. A noter que contre les Dragons, l’Excelsior a fait le spectacle, rendant intéressante l’une des séries les moins équilibrées de l’année.

 

Le challenge sera bien différent pour New York qui affrontera deux formations en forme en ce début de stage : Philadelphia puis Los Angeles Valiant.

Retrouvez la composition du New York Excelsior

 

 

 

A la poursuite de New York, on retrouve les Gladiators qui sont l’équipe la plus régulière de la ligue (outre les newyorkais) depuis plusieurs mois. Les coéquipiers de Fissure ont pour le moment remporté des parties face à des formations assez moyennes (bien qu’ils aient affronté San Francisco et Dallas), mais le résultat parle de lui-même avec seulement deux manches concédées en deux semaines. Pour autant, les vrais challenges débutent dans les semaines à venir et confirmeront ou non, le potentiel des californiens.

 

Information à souligner et à suivre : Los Angeles affrontera les mêmes équipes que New York cette semaine avec sa rivale du Valiant, avant de jouer Philadelphia.

Retrouvez la composition des Los Angeles Gladiators

 

 

 

Troisième équipe encore invaincue, Los Angeles n’a cependant pas autant dominé le début de stage 4 que les deux formations que nous plaçons devant elle. En effet, le club a régulièrement laissé filer une ou plusieurs manches, concédant notamment des cartes d’escorte. A l’inverse, le Valiant est toujours invaincu (3-0) sur Hanamura et la tour de Liliang, tandis qu'il a remporté pour la première fois de l’année une manche sur Colonie Lunaire (face à Seoul).

 

La semaine sera un véritable test pour Los Angeles, qui affrontera successivement sa rivale de LA avant de jouer New York.

Retrouvez la composition du L.A. Valiant

 

 

 

Cette quatrième place à attribuer a été probablement la plus complexe à évaluer cette semaine. Car après quatre matchs, aucune formation ne s’est réellement imposée comme la quatrième meilleure de l’Overwatch League tant les résultats furent imprévisibles et chaotiques. C'est pourquoi, c’est Dallas qui se retrouve propulsé à cette place grâce à une bien meilleure performance lors de la deuxième semaine de jeu (notamment une excellente prestation contre Philadelphia). Pour autant, la différence entre les trois formations suivantes est extrêmement limitée.

 

Dallas aura l’occasion de prouver que ses franches victoires contre Boston et Philadelphia n’étaient pas des miracles isolés en affrontant San Francisco et London, ses poursuivantes directes.

Retrouvez la composition du Dallas Fuel

 

 

 

L’espoir est encore permis pour London grâce à ses deux victoires de rang de la semaine passée. Pour autant, le niveau de jeu des britanniques n’est toujours pas au rendez-vous avez des passages à vide assez sérieux, que ce soit face à San Francisco que contre Seoul. La décision de passer sur un effectif plus restreint semble avoir eu un impact positif pour l’équipe, ainsi que bien évidemment, le retour de Birdring.

 

Les deux rencontres de London seront assez intéressantes à suivre puisque la formation affrontera Boston avant de jouer Dallas, deux équipes à la situation radicalement opposée.

Retrouvez la composition du London Spitfire

 

 

 

Comme évoqué précédemment, San Francisco continue sa progression vers le top 5 de la ligue bien que ses espoirs de se qualifier pour les playoffs de la fin de saison demeurent extrêmement limités. A ce niveau là, le quasi reverse sweep du club face à London a certainement condamné l’équipe, bien qu’il confirme la progression et la nouvelle résilience de la line-up. Pour le moment, le travail de Crusty, son nouveau coach, semble avoir porté ses fruits.

 

Cette semaine, San Francisco aura l’occasion de prendre une option sur les playoffs du stage 4 en remportant ses duels face à Boston et Dallas.

Retrouvez la composition du San Francisco Shock

 

 

 

Important passage à vide pour Philadelphia qui s’incline lourdement face à Dallas (notamment les deux premières manches) sur le score de 3 à 1. Bien qu’invaincue jusque là, la performance de l’équipe confirme que ses premiers résultats étaient plus liés au faible niveau de jeu de ses adversaires (qui combinent 0-12 en résultat global), que d’un retour au premier plan du Fusion. Adoptant un style de jeu assez particulier, Philadelphia a été facilement contré par le Fuel, une situation qui pourrait se reproduire si l’effectif ne trouve pas rapidement une solution.

 

La semaine ne sera pas simple pour Philadelphia qui devra faire face aux deux meilleurs clubs de la ligue : New York et Los Angeles Gladiators.

Retrouvez la composition du Philadelphia Fusion

 

 

 

Que ce passe-t-il à Houston ? Après deux succès de rang pour débuter le stage 4, l’organisation a totalement raté la deuxième semaine de la compétition en s’inclinant très lourdement face aux Gladiators, puis contre San Francisco. La situation est d’autant plus inquiétante, que l’équipe est désormais en difficulté au niveau du classement général, avec deux victoires de retard pour atteindre la sixième place. Les fans portent désormais leurs espoirs sur les débuts d’ArHaN, la recrue coréenne, pour relancer la dynamique du club.

 

Heureusement pour Houston, la semaine à venir devrait être l’occasion de se rassurer, avec des matchs contre Shanghai et Florida.

Retrouvez la composition des Houston Outlaws

 

 

 

Quatrième défaite consécutive (5 si on compte la finale du stage 3) pour Boston qui échoue à faire la transition avec la nouvelle meta, ainsi que la nouvelle pool de cartes. Moins à l’aise sur une meta qui est moins adaptée aux formations qui dive, l’Uprising (ainsi que sa star Striker) n’arrive plus à faire autant la différence qu’auparavant. Toutefois, le club se place devant Seoul grâce à une solide prestation contre le Valiant, preuve que l’espoir d’un retournement de tendance est toujours possible.

 

Boston devra donc prouver que sa série face à LA n’était pas un simple chant du cygne lors de ses affrontements face à London et San Francisco.

Retrouvez la composition du Boston Uprising

 

 

 

Serait-ce enfin une bonne nouvelle pour Seoul ? Son niveau de jeu n’est pas si loin des formations évoluant autour du top 5, en témoignent ses séries en cinq matchs contre Los Angeles (Valiant) et London. Pour autant, après trois stages assez décevants, le moral de l’équipe doit être au plus bas suite à ses quatre défaites de rang. S’il est tout à fait probable que l’effectif redressera la barre par la suite, cette première saison est très loin du parcours espéré par les fans et l’organisation.

 

Par chance, Seoul affrontera deux formations également sans victoire en ce début de stage 4 : Shanghai puis Florida.

Retrouvez la composition de Seoul Dynasty

 

 

 

Comme évoqué précédemment, Florida parait au point mort avec une seule manche remportée en quatre parties durant le stage 4. Si à une époque le Mayhem semblait sur une pente ascendante, la dynamique s’est brutalement arrêtée au milieu du stage 3, et il parait désormais difficile d’espérer un réveil du groupe à quelques semaines de la fin de la saison. L’organisation cherche désormais à évaluer ses joueurs pour l’année prochaine, tandis que l’on peut espérer que le club puisse jouer les trouble-fêtes en surprenant quelques équipes durant le stage 4.

 

Ca pourrait être le cas cette semaine avec des duels contre Seoul et Houston, deux formations au moral assez atteint dernièrement.  

Retrouvez la composition du Florida Mayhem

 

 

 

De façon surprenante, et malgré le score de 0-8 sur la semaine passée, Shanghai parait parfois plus entreprenante et motivée que le Mayhem. Pour autant, ses problèmes de communication (renforcés par le manque de traducteur durant la trêve entre les deux stages) sont toujours extrêmement importants, limitant ainsi la capacité de progression de l’équipe. Il faut désormais espérer que les Dragons puissent surprendre Florida d’ici deux semaines.

 

En attendant, Shanghai affrontera Seoul et Houston dans des duels qui pourraient permettre à l’équipe chinoise de grappiller une manche ou deux.

Retrouvez la composition des Shanghai Dragons

 

Par LiquidityTrap, le 14/06/2018

Réagissez à ce post