Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

OW : Power Rankings de l'Overwatch League

overwatch, classement, owl, blizzard, franchise, saison, ranking, équipes, favorites, seoul, dallas, new york, houston, london, los angeles

Tout au long de la première saison de l'Overwatch League, nous vous proposerons un Power Rankings afin d'identifier les forces en présence au sein de la compétition.

La reprise a été exceptionnelle (voir notre recap), avec l’arrivée de nouveaux joueurs ainsi que d’une nouvelle Meta autour d’une pool de cartes renouvelée. Si les chiffres d’audience ont été très bons, le niveau de jeu fut également au rendez-vous.

 

D’autant que comme évoqué précédemment, l’écart entre les équipes est vraiment de plus en plus faible, ce qui explique pourquoi certaines rencontres furent beaucoup plus contestées que lors des premières semaines de la compétition.

 

Cette semaine encore le spectacle devrait être au rendez-vous avec de nombreux duels entre des formations situées dans le top 6. En outre, il sera intéressant de suivre la progression des organisations ayant souffert durant la première semaine.

 

 

 

Mais New York s’est incliné face à London me direz-vous, comment l’équipe peut-elle être classée à la première place après une défaite ? La réponse est assez simple : l’Excelsior a lutté durant 5 manches face au Spitfire malgré l’absence imprévue d’Ark, l’un de ses leadeurs. Sans le healer, la formation a réussi à faire jeu égal avec les champions du stage 1, preuve que malgré un coup dur, l’effectif est capable de rester au sommet.

 

New York sera une fois de plus mise à l’épreuve avec un duel contre Houston après avoir joué Boston en début de semaine.

Retrouvez la composition du New York Excelsior

 

 

 

Après une excellente semaine, Houston est à deux doigts de prendre la première place de notre classement ! En effet, les Outlaws ont triomphé de London en 5 manches, démontrant au passage une excellente faculté à s’adapter. Si la pool de Héros de Jake demeure encore un peu incertaine (ou du moins reste à confirmer), le groupe pourra cependant compter sur l’arrivée officielle de FCTFCTN dans l’équipe.

 

L’organisation aura l’occasion de prendre la première place du Power Rankings en s’imposant cette semaine contre New York. Toutefois, le club ne devra pas sous-estimer Philadelphia.

Retrouvez la composition des Houston Outlaw

 

 

 

Semaine en demi-teinte pour London qui a concédé de peu sa série face à Houston avant de s’imposer de justesse contre New York. Le club continue d’être irrégulier selon les types de cartes, mais le Spitfire compense par ses talents individuels comme ce fut le cas contre l’Excelsior : Profit défendant le point à 4 contre 1 afin de finalement remporter la manche et la partie.

 

La semaine sera un peu plus légère pour London qui affronte tout d’abord Florida avant de jouer contre Philadelphia.

Retrouvez la composition du London Spitfires

 

 

 

Semaine presque parfaite pour Seoul qui remporte 7 de ses 8 manches effectuées face à LA et San Francisco. Alors que pour certains sa performance contre le Valiant mériterait une place dans le Top 3, la formation coréenne a surtout profité d’une totale contre-performance de l’équipe californienne pour dérouler son jeu. La preuve, le Shock a réussi à malmener le groupe bien qu’au final, l’expérience ait fait la différence.

 

Outre un match contre l’autre équipe de LA, la semaine du Dynasty sera principalement marquée par un duel face à Dallas.

Retrouvez la composition de Seoul Dynasty

 

 

 

Que dire de la performance de Philadelphia si ce n’est que sa semaine a été parfaite ? Avec 8 manches remportées, le club a démontré qu’il était tout à fait à l’aise dans cette nouvelle Meta. Eqo s’est révélé être une carte maîtresse en DPS, certains évoquant même le joueur comme le nouveau shotcaller principal de l’équipe. Reste désormais à savoir si le Fusion est capable de maintenir ce niveau de jeu sur les semaines à venir.

 

La réponse ne devrait pas tarder à arriver avec des matchs face à Houston et contre London, deux prétendants au titre qui auront eu le temps de se préparer au style de Philadelphia.

Retrouvez la composition du Philadelphia Fusion

 

 

 

Los Angeles conserve de peu sa place dans le top 6 après une performance assez discutable durant la reprise. Le club a paru un peu perdu, souffrant probablement du changement d’entraineur à un moment important de la saison (changement de Meta et de cartes). A noter qu’au niveau de la line-up, le Valiant va devoir trouver rapidement une solution au niveau du deuxième poste de DPS, SoOn étant désormais la cible principale de ses adversaires.

 

Los Angeles débutera la semaine avec un match contre San Francisco avant d’affronter Dallas, un club en plein émergence qui pourrait doubler le Valiant dans les prochaines semaines.

Retrouvez la composition du L.A. Valiant

 

 

 

En effet, tout semble rouler pour le Fuel qui est désormais sur une série de victoires (4) après des débuts catastrophiques. Pour Dallas c’est très simple : le retour du canadien xQc et l’arrivée du français aKm ont transformé la formation qui adopte un style de jeu assez similaire à ce que l’on avait l’habitude d’observer durant la troisième saison de l’Overwatch APEX en Corée.

 

Cette semaine, la série de victoires du Fuel sera mise à rude épreuve avec des matchs contre Seoul puis contre Los Angeles (Valiant).

Retrouvez la composition du Dallas Fuel

 

 

 

Après avoir hésité longuement, Boston atterri finalement à la huitième place après une performance assez médiocre pour cette première semaine, concédant les 8 manches que le groupe a joué. Ce résultat est assez surprenant d’autant que l’Uprising sembler disposer des ingrédients nécessaires pour s’illustrer dans cette nouvelle Meta : une solide ligne de tank et un collectif bien huilé. Or, Gamsu a paru déconnecté, jouant très offensivement dans de nombreuses manches. Si son exceptionnelle action sur King’s Row restera dans les mémoires, son niveau de jeu global a été insuffisant.

 

La deuxième semaine ne sera pas beaucoup plus aisée avec un premier match contre New York. Toutefois, le club aura ensuite l’occasion de se racheter avec une rencontre face à Florida.

Retrouvez la composition du Boston Uprising

 

 

 

Avant la reprise, j’étais assez optimiste quant au niveau de jeu de Los Angeles durant ce deuxième segment, puisque son style de jeu au cours du stage 1 semblait se rapprocher de la Meta actuelle. Or le groupe a été assez irrégulier, s’imposant facilement face au Shock avant de s’incliner face à Dallas. A noter la performance assez brouillonne de sa nouvelle recrue le coréen Fissure, qui a souvent été beaucoup trop agressif durant les dives.

 

Cette semaine, les Gladiators affronteront tout d’abord Shanghai avant de jouer Seoul.

Retrouvez la composition des Los Angeles Gladiators

 

 

 

Il fut un moment durant le premier segment de la saison où San Francisco paraissait sur le point de prendre son envol, à l’image de l’Uprising. Toutefois, le groupe continue de piétiner au sein d’une ligue où les meilleures formations sont capables de se remettre en question et de s’améliorer en cours de semaine. Pire, le sursaut du Mayhem pourrait permettre aux floridiens de prochainement dépasser le Shock.

 

Toutefois, le calendrier a été assez avantageux avec le club californien en lui donnant deux équipes en difficulté cette semaine : Los Angeles Valiant puis Shanghai.

Retrouvez la composition du San Francisco Shock

 

 

 

Pour Florida il y a de l’espoir malgré ses deux défaites pour reprendre la saison. Le club est apparu beaucoup plus motivé face à New York que contre Philadelphia, le Mayhem subissant totalement sa série contre le Fusion. Les progrès de l’équipe sont là, mais demeurent trop limités pour rivaliser avec le top 8… Dès lors, l’organisation doit attendre l’arrivée de ses acquissions du Mercato avec impatience, les deux joueurs coréens devraient débarquer d’ici plusieurs semaines selon des rumeurs.

 

Si leur duel contre London devrait être très compliqué, les floridiens pourraient profiter du passage à vide de Boston pour réaliser une solide série.

Retrouvez la composition du Florida Mayhem

 

 

 

Comme évoqué lors du précédent Power Rankings, les différentes recrues de l’organisation ne seront pas présentes dans l’équipe avant plusieurs semaines en raison des différents délais liés à l’obtention d’un Visa. En attendant, les Dragons essayent tant bien que mal de rivaliser, tentant des stratégies assez particulières afin de surprendre leurs adversaires malgré une synergie bien inférieure.

 

L’absence de ses nouveaux joueurs est bien regrettable au vu du calendrier, puisque Shanghai affrontera San Francisco et Los Angeles (Gladiators) cette semaine, deux formations actuellement en difficulté.

Retrouvez la composition des Shanghai Dragons

 

 

Par LiquidityTrap, le 14/06/2018

Réagissez à ce post