Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

OW : Power Rankings de l'Overwatch League

overwatch, classement, owl, blizzard, franchise, saison, ranking, équipes, favorites, seoul, dallas, new york, houston, london, los angeles

Tout au long de la première saison de l'Overwatch League, nous vous proposerons un Power Rankings afin d'identifier les forces en présence au sein de la compétition.

Après une semaine de pause, marquant la fin du stage 3, l’Overwatch League est de retour pour son ultime étape de la saison avant les playoffs. Une fois encore, bien des choses ont changé, notamment au niveau de la Meta mais également sur le plan des entraineurs, ce qui devrait promettre un stage intéressant et aux résultats imprévisibles.

 

D’autant plus que la fin de la saison approche, ce qui rend chaque rencontre particulièrement importante dans l’optique des phases finales. En effet, huit formations sont encore en lice pour une des cinq places restantes (New York étant déjà qualifié), et 6 équipes se tiennent en quatre matchs.

 

En ce qui concerne les changements, la principale nouveauté sera bien évidemment l’arrivée de Brigitte dans la pool de héros disponibles. Un hybride entre un tank et un heal, la fille de Torbjörn devrait très certainement changer la façon de jouer des organisations sur la majorité des cartes. A noter que c’est le Patch 1.22 qui sera utilisé durant le stage 4, ce qui sous-entend qu’Hanzo n’aura pas reçu son rework. Une décision contestée par certains, mais qui est probablement la meilleure solution tant cette nouvelle version de l’archer est puissante sur les serveurs live.

 

Pour établir ce classement et évaluer les équipes, nous avons pris en compte plusieurs critères : les résultats de la dernière semaine de compétition, les changements apportés aux effectifs, ainsi que la capacité globale d’adaptation des clubs durant les précédents stages.

 

 

 

Double championne en titre, la formation newyorkaise débute logiquement le stage 4 en position de favorite, puisque non seulement certains joueurs de son effectif comptent parmi les meilleurs éléments du monde, mais aussi car l’organisation dispose d’un excellent coaching staff. Déjà qualifiée pour les playoffs, New York doit remporter au moins 6 matchs pour s’assurer de la première place à l’issue de la saison régulière.

 

Le stage 4 débute de façon intéressante pour l’Excelsior qui affronte Florida puis London, de bons tests afin d’évaluer son niveau de jeu.

Retrouvez la composition du New York Excelsior

 

 

 

Invaincu durant la saison régulière du stage 3, l’Uprising a été totalement impuissant face à l’armada newyorkaise, perdant trois des quatre premières manches d’une finale à sens unique. Si la line-up demeure intouchée et qu’un peu plus d’expérience pourrait bénéficier à Mistakes, le départ de l’entraineur principal, Da-hee « Crusty » Park risque d’impacter la compétitivité du club sur le long terme.

 

Boston débute la saison avec des rencontres contre Philadelphia et Houston, deux formations ayant participé aux playoffs auparavant.

Retrouvez la composition du Boston Uprising

 

 

 

Après être passés tout proche d’une qualification lors du stage 2, les Gladiators ont atteint leur objectif de participer aux playoffs durant la troisième étape de la saison. Désormais, les équipiers de Fissure doivent finir en beauté afin de rentrer dans le top 6 du classement général, et ainsi pouvoir se battre pour le titre. A noter que LA double sa rivale du Valiant en raison d’un effectif qui parait plus polyvalent, ce qui devrait lui permettre de mieux s’adapter à la nouvelle Meta.

 

Avec des matchs contre San Francisco et Dallas, Los Angeles se doit de bien débuter la dernière étape de la saison régulière. 

Retrouvez la composition des Los Angeles Gladiators

 

 

 

Pour la première fois de la saison, le Valiant a participé aux phases finales d’un stage. Bien que sa demi-finale ait été expéditive (une défaite 3 à 0 contre New York), son parcours durant le stage 3 confirme que le remaniement du groupe fut une décision nécessaire. Avec désormais un groupe uni, Los Angeles devrait chercher à maintenir sa position dans le top 5 à l’approche des playoffs.

 

SoOn et les siens affronteront Seoul et Shanghai lors de la première semaine du stage 4.

Retrouvez la composition du L.A. Valiant

 

 

 

Le Spitfire a été décevant durant le stage 3 et l’absence de Birdring durant quelques rencontres ne suffit pas pour expliquer les problèmes du club. L’effectif est souvent paru désorganisé, notamment sur Blizzard World, et les quelques éclairs de génie de Profit ou de Gesture n’ont pas suffi pour maintenir London dans la course aux playoffs. Pour autant le ciel semble s’éclaircir pour les britanniques puisque outre le retour de Birdring, l’équipe avait retrouvé son niveau de forme en fin de stage 3.

 

Pour London, cette première semaine de la saison est un vrai test, car le groupe affrontera Houston et New York, deux de ses bêtes noires. 

Retrouvez la composition du London Spitfire

 

 

 

En parlant de bête noire, London est clairement celle de Seoul, vu que le groupe est à 0-3 face au Spitfire cette saison. Pour autant, le passage au poste de Tank de sa star Ryujehong a permis au club de lutter un peu plus contre le Spitfire. Cette décision, tout aussi surprenante qu’efficace, pourrait indiquer un changement de stratégie au sein du Dynasty en cette fin de saison régulière.

 

Le Dynasty cherchera à réaliser un bon début de stage 4 face à LA (Valiant) et San Francisco.

Retrouvez la composition de Seoul Dynasty

 

 

 

Finaliste lors du stage 2, Philadelphia est passé totalement à côté du stage 3, terminant à la huitième place avec 5 défaites. Néanmoins, l’effectif demeure particulièrement talentueux, notamment en ce qui concerne les DPS. Cette position pourrait être la clé pour le Fusion qui dispose de 4 joueurs (en comptant Shadowburn) pouvant évoluer au plus haut niveau. Reste à voir comment l’organisation arrivera à mettre en place une rotation spécifique aux héros et aux cartes, un élément qu’elle avait réussi à bien maitriser durant le stage 2.

 

Philadelphia affrontera Boston dès son premier match du stage 4, une épreuve de taille avant de jouer Florida samedi soir.

Retrouvez la composition du Philadelphia Fusion

 

 

 

A l’exception de Boston, aucune organisation n’a autant progressé durant le stage 3 que San Francisco. Le Shock s’est transformé en une équipe capable de viser les playoffs, engrangeant des victoires contre les Gladiators, le Fusion et les Outlaws. Si beaucoup évoquent l’importance des nouveaux DPS du club (Architect, Sinatraa), l’homme clé de cette montée en puissance est probablement Super. A noter l’arrivée de Crusty (anciennement à Boston) à la position d’entraineur principal, ce dernier pourrait impulser une nouvelle dynamique au sein du groupe.

 

San Francisco sera mis à l’épreuve cette semaine avec LA (Gladiators) et Seoul au programme du Shock.

Retrouvez la composition du San Francisco Shock

 

 

 

La fin de stage 3 n’a pas été idéale pour Houston qui s’est incliné sur ses trois dernières rencontres, ratant ainsi une nouvelle fois les phases finales. Pour autant, les Outlaws demeurent dans la course pour les Playoffs, puisque l’équipe compte seulement deux victoires de retard sur la sixième place. La bonne nouvelle du côté du club concerne le choix du patch, dont la version 1.22 du jeu paraissait être particulièrement avantageuse pour Junkrat, le héros de prédilection de Jake.

 

Houston aura la lourde tâche d’affronter successivement London et Boston pour débuter le stage 4.

Retrouvez la composition des Houston Outlaws

 

 

 

Florida n’a remporté que deux manches au cours du stage 3, un résultat similaire aux précédents stages (malgré une amélioration de son niveau de jeu) qui s’explique principalement par le manque de réalisme de la formation dans les moments clés de la partie. En effet, si le Mayhem dispose de communications efficaces et de solides individualités, le groupe a tendance à craquer au pire moment, concédant ainsi des manches après avoir dominé l’extrême majorité des affrontements. Bien que déjà éliminée pour les Playoffs de fin de saison, l’équipe floridienne devrait utiliser le stage 4 pour évaluer son effectif dans l’objectif de l’année prochaine.

 

La première semaine ne sera pas évidente pour Florida qui devra jouer New York et Philadelphia.

Retrouvez la composition du Florida Mayhem

 

 

 

Bien que toujours sans victoire, Shanghai a démontré qu’elle pouvait prendre des manches aux meilleures équipes de la ligue durant la fin du stage 3. En effet, outre une cinquième manche forcée face à Philadelphia, les coéquipiers de Geguri ont également pris une manche à London, New York et Boston au cours des deux dernières semaines du stage. Reste désormais à voir si l’effectif a su suffisamment améliorer son niveau de communication afin de lui permettre d'enfin remporter son premier match de la saison.

 

L’une des meilleures chances de victoire aura lieu dès le premier match du stage 4 puisque Shanghai affrontera Dallas avant de jouer LA (Valiant) plus tard dans la semaine.

Retrouvez la composition des Shanghai Dragons

 

 

 

Après trois stages catastrophiques tant en jeu qu’en dehors, Dallas doit espérer pouvoir passer le dernier quart de la saison loin des dramas et autres problèmes internes. Avec Aaron « Aero » Atkins comme nouvel entraineur (anciennement chez Fusion University) et un groupe toujours très talentueux, le Fuel peut clairement retrouver un niveau de jeu suffisant pour obtenir plusieurs victoires durant le stage 4. Pour autant, le manque de stabilité depuis le début de l’année risque de fragiliser l’équipe en cette fin de saison.

 

Pour débuter le stage 4, Dallas affrontera Shanghai, un match qui sera particulièrement attendu par les fans de la formation chinoise… Puis, le club texan fera face à LA (Gladiators).

Retrouvez la composition du Dallas Fuel

 

Par LiquidityTrap, le 14/06/2018

Réagissez à ce post