Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

OW : Power Rankings de l'Overwatch League

overwatch, classement, owl, blizzard, franchise, saison, ranking, équipes, favorites, seoul, dallas, new york, houston, london, los angeles

Tout au long de la première saison de l'Overwatch League, nous vous proposerons un Power Rankings afin d'identifier les forces en présence au sein de la compétition.

La troisième semaine du stage 3 s’est terminée avec une fois encore, des résultats particulièrement imprévisibles au sein d’une ligue en constante évolution. Si Boston est au bord de sa première qualification pour les phases finales, huit équipes pourront lutter pour l’une des trois autres places qualificatives.

 

Parmi elles, San Francisco et Los Angeles (Valiant) sont les formations surprises de cette première moitié de l’étape. Après deux stages assez difficiles, les deux organisations occupent le top 4 de la ligue.

 

A l’inverse, la situation s’est compliquée pour London, Philadelphia et Los Angeles (Gladiators) au point que le duel entre le Spitfire et les Gladiators pourrait condamner le perdant à regarder les playoffs du stage 3 à la maison. Plus que jamais, chaque match compte, et aucune équipe du top 10 ne peut se permettre de passer à côté de ses prochaines rencontres.

 

 

 

La revanche de la finale du stage 2 s’est conclue de la même manière qu’il y a un mois : après avoir été mené 2 à 0 par Philadelphia, New York s’est repris en main afin de remporter la série. Alors que la dernière fois Libero avait réalisé une excellente performance, c’est Pine qui a occupé le poste de second DPS aux côtés de Saebyeolbe durant l’ultime manche. A souligner la performance incroyable du groupe sur Ilios ne concédant que 8 kills (dont 4 uniquement sur Pine) au cours de l’intégralité de la manche. L’équipe a également réalisé un reverse sweep face aux Gladiators, ce qui démontre que si l’Excelsior est loin d’être exemplaire dans ses victoires, il dispose néanmoins d’une excellent résilience.

 

Avec un calendrier particulièrement avantageux lors de l’ultime semaine du stage 3, NYXL doit réaliser de bonnes performances cette semaine face à San Francisco et Seoul pour s’assurer une place en playoffs.

Retrouvez la composition du New York Excelsior

 

 

 

Et de 10 pour Boston qui n'arrête plus de gagner ! Les coéquipiers de Gamsu continuent de s’imposer malgré deux affrontements plus que relevés face à London et Seoul. Contre le Spitfire, l’Uprising a très mal débuté la série, se faisant même totalement dominer sur Numbani. Or, le groupe s’est repris en main après la mi-temps, réalisant de nombreux ajustements. Si London est passé tout prêt du but, l’extraordinaire défense de Striker sur Oasis restera l’une des plus belles actions de la saison.

 

L’Uprising pourrait réaliser la meilleure série de victoires de l’histoire de la ligue en s’imposant contre Shanghai et Dallas cette semaine, une tâche qui parait largement à la portée du groupe.

Retrouvez la composition du Boston Uprising

 

 

 

Philadelphia perd sa deuxième place au profit de Boston, principalement en raison de son lourd revers face à San Francisco. Si sa défaite contre NYXL est difficile à vivre pour le Fusion, surtout après avoir mené à la mi-temps, perdre contre le Shock pourrait coûter au club une place en playoffs. Pour autant, il est important de rappeler que l'équipe a été victime d’un calendrier peu aisé en jouant deux rencontres en moins de 24 heures, d’autant que son duel contre New York s’est étalé sur 5 manches. Le Shock en a pleinement profité pour préparer sa série tandis, que Philadelphia est arrivé visiblement amoindri.

 

Cette défaite contraint Philadelphia à réaliser un quasi sans faute afin de se qualifier en playoffs, et cela commence avec un duel contre Seoul avant de finir la semaine face à Shanghai.

Retrouvez la composition du Philadelphia Fusion

 

 

 

Pour London, les résultats de la semaine ne sont pas ceux espérés, mais l’organisation peut être satisfaite du niveau de jeu du club qui continue de progresser. Si la défaite contre Boston sera difficile à avaler pour Profit, pointé du doigt par la communauté pour son ultime raté au pire moment lors des dernières secondes de la série, le DPS s’est repris en main face au trio du Valiant dans une victoire cruciale (mais compliquée) pour les chances de playoffs.

 

London joue quitte ou double cette semaine avec deux rencontres face à des formations du top 5: Los Angeles (Gladiators) et San Francisco. Il suffit d'une défaite, et les playoffs seront hors d’atteinte.

Retrouvez la composition du London Spitfire

 

 

 

La semaine avait particulièrement bien débutée pour le Valiant qui s’est imposé face à ses rivaux des Gladiators lors du troisième duel entre les deux formations basée à LA. Néanmoins, la belle série de victoires de SoOn et les siens s’est interrompue au cours d’une série assez imprévisible contre London. Face au Spitfire, Agilities n’a pas performé au niveau attendu (du moins pas aussi bien que contre les Gladiators), bien que le joueur canadien ne soit pas le seul responsable de la défaite.

 

Los Angeles doit désormais éviter de retomber dans ses travers habituels, en restant concentré jusqu’à la fin du stage afin de décrocher son ticket pour les playoffs. Attention cette semaine car l'équipe joue Houston et Florida, deux clubs capables de tendre un piège au Valiant.

Retrouvez la composition du L.A. Valiant

 

 

 

Malgré deux défaites de rang pour Los Angeles, les Gladiators n’ont pas à rougir de leurs performances face à New York et contre le Valiant. Pour autant, le reverse sweep encaissé face à l’Excelsior doit être difficile à oublier pour Fissure et les siens… Le manque de régularité du club lors des moments chauds a limité la formation depuis le stage 2, et lui a certainement coûté une nouvelle fois les playoffs. En effet, au vu de son calendrier de fin de stage 3, LA paraît en position particulièrement difficile pour se qualifier pour les phases finales.

 

Los Angeles a l’occasion de mettre fin aux espoirs de playoffs de ses deux adversaires de la semaine : London et Houston. Toutefois, la moindre défaite pourrait être fatale aux Gladiators.

Retrouvez la composition des Los Angeles Gladiators

 

 

 

Houston a enfin remporté une manche sur Route 66 ! Toutefois si le club s’est imposé pour la première fois sur la carte après 6 défaites consécutives, il est à noter que son adversaire n’était autre que Dallas. Outre ce succès, les Outlaws ont réalisé une semaine parfaite leur permettant de se replacer dans la course pour les playoffs. Si la saison ne se déroule pas aussi bien que prévu, le groupe a démontré une certaine progression tout au long du stage, notamment au niveau de ses DPS.

 

Avec deux victoires consécutives, Houston aborde la semaine en confiance avant d’affronter les deux équipes basées à Los Angeles : le Valiant et les Gladiators.

Retrouvez la composition des Houston Outlaw

 

 

 

L’étrange saison de Seoul continue avec une semaine assez difficile à évaluer pour le Dynasty : l’équipe a été assez médiocre dans sa victoire 3 à 1 contre Shanghai, avant de présenter un visage beaucoup plus combatif lors de sa défaite face à Boston. Alors que l’organisation continue de réaliser de très nombreuses rotations dans la line-up, l’absence de son capitaine Ryujehong la semaine passée a confirmé l’importance du vétéran au sein du groupe. Après deux stages sans playoffs, il semble de plus en plus probable que les phases finales vont encore échapper à la formation coréenne.

 

La suite n’est clairement pas aisée pour Seoul qui devra faire face aux deux finalistes du précédent stage : Philadelphia et New York.

Retrouvez la composition de Seoul Dynasty

 

 

 

Que ce passe-t-il à San Francisco ? Une semaine, le groupe est à deux doigts de perdre contre Shanghai, et l’autre, elle se pose en sérieux challenger à une place en playoffs. Pour autant, il faut remettre en perspective sa victoire contre Philadelphia : le Shock a eu le temps de préparer sa stratégie face au Fusion, pendant que son adversaire jouait une série marathon contre NYXL. A noter que si beaucoup de fans et d’analystes évoquent les progrès de la line-up au niveau des DPS (et pas seulement d’Architect), la performance globale de Sleepy la semaine passée est à saluer.

 

Pour San Francisco, les deux prochains matchs contre New York et London seront l’occasion de prouver que sa victoire face à Philadelphia n’était pas le fait d'un coup de chance.

Retrouvez la composition du San Francisco Shock

 

 

 

Alors que le stage 3 est bientôt terminé, l’analyse de Florida est assez difficile à réaliser du fait de son extrême irrégularité, tant sur le plan collectif que sur les performances individuelles de ses joueurs. S’il est certain que Sayaplayer et AWesomeGuy sont des atouts pour le club, le Mayhem tend à progresser par à-coups. Ceci donne un spectacle parfois frustrant à regarder, comme ce fut le cas lors de sa piètre performance face à Houston la semaine passée.

 

Pratiquement éliminée de la course aux playoffs, Florida devrait malgré cela tout donner contre Dallas avant d’essayer de jouer les trouble-fêtes face au Valiant.

Retrouvez la composition du Florida Mayhem

 

 

 

Que dire de Dallas ? Comme d’habitude seules quelques individualités arrivent à briller, mais le collectif semble toujours absent du côté du Fuel. Si la performance de l’organisation contre San Francisco est à oublier, l’équipe a réussi à faire peur à Houston. En effet, la première mi-temps a été très serrée, Effect et les siens sont passés tout près d’un 2-0 contre les Outlaws avant de craquer après la pause. Toutefois, le retour en Corée de son DPS le plus régulier amène une nouvelle période d’incertitude autour de la line-up qui n’arrive toujours pas à trouver une rotation correcte.

 

La semaine sera compliquée pour Dallas qui affronte Florida, avant de faire face à l’ogre Boston qui sera potentiellement à la recherche d’une 12ème victoire consécutive.

Retrouvez la composition du Dallas Fuel

 

 

 

Malgré le soutien du public de l’Overwatch League, Shanghai n’a pas réussi à pousser Florida vers une cinquième manche, encaissant ainsi sa 26ème défaite de la saison. Comme évoqué depuis plusieurs semaines (et dès l’annonce du recrutement de joueurs coréens), le niveau de communication entre les joueurs est trop limité pour pouvoir concurrencer des formations disposant d’une synergie déjà établie. Alors que la motivation du groupe pourrait commencer à sérieusement s’effriter au vu des résultats, il parait peu probable que les Dragons soient en mesure de contester des manches face à leurs futurs adversaires du stage 3.

 

En effet, la semaine sera difficile pour Shanghai qui affronte Boston puis Philadelphia, deux équipes du haut de tableau au sein de la ligue.   

Retrouvez la composition des Shanghai Dragons

 

Par LiquidityTrap, le 14/06/2018

Réagissez à ce post