Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

OW : Power Rankings de l'Overwatch League

overwatch, classement, owl, blizzard, franchise, saison, ranking, équipes, favorites, seoul, dallas, new york, houston, london, los angeles

Tout au long de la première saison de l'Overwatch League, nous vous proposerons un Power Rankings afin d'identifier les forces en présence au sein de la compétition.

La deuxième semaine de la reprise a été riche en informations quant au niveau réel des différentes formations de l’Overwatch League. Si certaines tendances de la première journée se sont confirmées, quelques équipes ont également subi un retour à la réalité en s’inclinant lourdement lors de la week 2.

 

C’est le cas de Philadelphia et de Dallas, deux organisations ayant débuté le stage 2 avec beaucoup de réussite sur leurs premières rencontres. Toutefois, la semaine a été plus difficile face à des équipes mieux préparées, réduisant soudainement le hype autour des deux clubs. La situation est d’autant plus compliquée pour le Fuel qui paraissait pourtant de retour au premier plan après un début de saison catastrophique.

 

A l’inverse, le retour en forme de Seoul semble se confirmer avec quatre victoires de rang : l’expérience du groupe fait la différence pour le moment tant au niveau de la préparation que dans la résilience de l’équipe durant des manches difficiles.

 

 

 

Comme évoqué la semaine passée, l’absence d’Ark dans la line-up en raison d’une blessure ne devait pas être sous-estimée. Avec le retour de son Soutien, l’équipe a écrasé la concurrence, remportant ses deux matchs sur le score de 4 à 0. La rencontre face à Houston fut néanmoins bien plus disputée que le score ne l’indique, notamment sur King’s Row où la composition triple Tanks des texans a poussé les newyorkais dans leurs derniers retranchements.

 

New York affrontera Philadelphia avant de jouer en fin de semaine San Francisco.

Retrouvez la composition du New York Excelsior

 

 

 

Que dire de la semaine de London ? L’organisation a opté pour une line-up un peu différente face à Florida pour s’imposer assez facilement avant d’écraser Philadelphia. Le Fusion est paru sans solution face au Spitfire qui est de très loin la meilleure équipe de la ligue sur les cartes d’Escorte. Pour autant, le club n’a toujours pas résolu ses problèmes sur les maps Contrôle…

 

Et cette semaine semble être l’occasion idéale pour mettre à l’épreuve l’équipe sur ce point, puisque London affrontera Boston puis Los Angeles (Gladiators), deux formations assez efficaces sur ce type de carte.

Retrouvez la composition du London Spitfires

 

 

 

Pour le moment Seoul réalise un début de deuxième segment presque parfait avec 4 victoires en deux semaines de jeu. Toutefois, le groupe demeure parfois fébrile, concédant une manche face aux Gladiators et contre le Fuel. La faculté d’adaptation du Dynasty devrait être mise à l’épreuve cette semaine lors de sa rencontre face à Philadelphia.

 

Les coréens débuteront la troisième semaine avec un match contre Shanghai avant d’affronter le Fusion le lendemain.

Retrouvez la composition de Seoul Dynasty

 

 

 

Bien que battue par Philadelphia, l’équipe texane demeure devant le Fusion principalement en raison de sa performance contre New York et la contreperformance des équipiers de Poko contre London. Le principal atout de Houston, outre un effectif très talentueux, réside dans sa créativité et sa faculté à exécuter des stratégies atypiques comme sa triple Tanks composition sur King’s Row. Pour autant, la line-up manque parfois d’efficacité sur les flanks, Jake ne disposant toujours pas d’une champion pool adaptée.

 

Cette semaine, Houston affrontera London et Florida. Le duel contre le Valiant devrait être particulièrement intéressant, notamment dans l’opposition de styles sur les cartes Escorte.

Retrouvez la composition des Houston Outlaw

 

 

 

Pour Philadelphia, les deux rencontres de la semaine passée ont été diamétralement opposées en terme de résultats : après avoir reverse sweep Houston, le groupe a été totalement écrasé par London 4-0. De façon intéressante, c’est Shadowburn et non Eqo qui a joué durant ces rencontres, à l’inverse de la première semaine du deuxième segment. Reste désormais à voir si le retour du joueur israélien dans la line-up permettra au groupe de gagner en efficacité et en cohésion.

 

La semaine sera difficile pour Philadelphia (surtout si l’équipe joue aussi mal que contre le Spitfire) puisque la formation affrontera Seoul et New York cette semaine.

Retrouvez la composition du Philadelphia Fusion

 

 

 

Après une première semaine assez décevante, Los Angeles a retrouvé un peu de poil de la bête en s’imposant face à Dallas, puis contre San Francisco. Cette situation était attendue puisque l’organisation a opté pour un changement d’entraineur quelques jours seulement avant la reprise de la compétition. Pour le moment, le groupe demeure assez irrégulier de manche en manche mais le potentiel du Valiant est indéniable. Son affrontement face à Houston devrait être particulièrement intéressant, notamment sur les cartes de Contrôle et d’Escorte où les deux équipes ont un niveau de jeu totalement opposé.

 

Outre cette série face aux Outlaws, le Valiant affrontera les Gladiators dans la bataille pour Los Angeles.

Retrouvez la composition du L.A. Valiant

 

 

 

Si l’écart au sein du Top 6 est assez limité, il semblerait finalement que Dallas et les cinq autres formations restantes soient quant à elles bien loin de pouvoir accrocher une place en playoffs pour le moment. Malgré l’arrivée de ses nouveaux joueurs, le Fuel n’a pas pu faire la différence contre Seoul et LA (Valiant). La bonne nouvelle, c’est que les texans sont passés assez près d’une cinquième manche face au Dynasty, preuve que l’effectif peut, avec un peu plus d’entrainement, combler l’écart avec le top 6.

 

Le calendrier de la semaine parait idéal pour Dallas qui affronte San Francisco et Florida, deux équipes en difficulté au sein de l’Overwatch League. 

Retrouvez la composition du Dallas Fuel

 

 

 

Bonne nouvelle également pour Boston qui a mieux joué cette semaine après deux performances abyssales lors de la reprise. Malgré sa défaite 4 à 0 contre New York, le club s’est accroché et a su créer des situations positives via des picks. Le seul problème, c’est que l’effectif n’a pas réussi à en profiter en jouant parfois trop passivement, notamment en première mi-temps.

 

Cette semaine devrait ressembler à la précédente avec une série contre Shanghai et une contre London.

Retrouvez la composition du Boston Uprising

 

 

 

Pour les Gladiators, les semaines se ressemblent avec des victoires assez nettes contre les équipes classées derrière elle, et des défaites presque à sens unique contre les meilleures formations de la ligue. Los Angeles est une organisation assez frustrante à suivre car le groupe semble parfois vraiment capable de bons enchainements, avant de passer totalement à côté de plusieurs manches d’affilées. Il sera intéressant de voir si Fissure et les siens seront capables de profiter des faiblesses du Spitfire sur la carte de Contrôle.

 

Cette semaine, le calendrier sera difficile puisque LA affronte sa rivale californienne du Valiant avant de jouer London. 

Retrouvez la composition des Los Angeles Gladiators

 

 

 

Que dire pour San Francisco ? Pour le moment l’organisation n’arrive toujours pas à régler ses problèmes au niveau de la communication et donc de la synergie entre les rôles, ce qui explique pourquoi lentement mais sûrement, l’écart entre le Shock et le top 8 s’élargit. Si les fans de l’équipe espèrent encore un sursaut avec les arrivées des jeunes prodiges Super et Sinatraa plus tard dans la saison, les problèmes de communication mineront également leurs performances.

 

Le Shock affrontera tout d’abord Dallas dans un duel qui, il y a encore quelques semaines semblait être à sa portée, avant de jouer contre l’ogre newyorkais de l’Excelsior.

Retrouvez la composition du San Francisco Shock

 

 

 

Il y a encore de l’espoir pour Florida qui devrait prochainement voir débarquer ses trois recrues de l’intersaison selon les dernières rumeurs autour du club. Pour le moment, le Mayhem a remporté 2 manches sur 16 : une face à New York et l’autre contre London. Si cela pourrait laisser espérer un retour en forme des floridiens, il faut rappeler que les deux formations utilisaient des line-ups assez différentes de leurs rotations habituelles durant ces cartes-là.

 

Cette semaine, le Mayhem jouera les deux clubs texans : Dallas puis Houston.

Retrouvez la composition du Florida Mayhem

 

 

 

La semaine passée, Shanghai a perdu les 8 manches qu’elle a jouées face à Los Angeles (Gladiators) et San Francisco, pourtant deux équipes évoluant au fond du classement de l’Overwatch League. L’organisation chinoise avait donc besoin d’un électrochoc : le club a décidé de se séparer de son entraineur principal U4 qui a été remplacé par Kong, son assistant, le temps de lui trouver un successeur. Cette décision pourrait être la première étape d’un nouveau départ pour le club, avant l’arrivée de ses nouvelles recrues…

 

En attendant, la semaine sera difficile pour les Dragons qui affronteront Seoul puis Boston.

Retrouvez la composition des Shanghai Dragons

 

Par LiquidityTrap, le 14/06/2018

Réagissez à ce post