Création de compte

Se connecter

Guides

Voir plus de guides

Articles

Voir plus d'articles

Utilisateurs

Voir plus d'utilisateurs

OW : Power Rankings de l'Overwatch League

overwatch, classement, owl, blizzard, franchise, saison, ranking, équipes, favorites, seoul, dallas, new york, houston, london, los angeles

Tout au long de la première saison de l'Overwatch League, nous vous proposerons un Power Rankings afin d'identifier les forces en présence au sein de la compétition.

La troisième semaine de l’Overwatch League a été sans l’ombre d’un doute, la plus imprévisible depuis le début de la compétition. L’information principale porte sur les défaites des trois formations disposant d’une line-up 100% coréenne, qui étaient jusque là invaincues.

 

En effet, London, New York et Seoul ont toutes perdu une rencontre durant la semaine, démontrant que le niveau de jeu au sein du championnat était particulièrement homogène. S’il est vrai que la défaite de Seoul a eu lieu face à New York, la contre-performance de la formation coréenne confirme qu’aucune équipe n’est intouchable en ce début de saison.

 

En outre, les très bonnes performances de Los Angeles (Valiant), Philadelphia, Boston et surtout Houston permettent de resserrer les rangs au sein de la première moitié du classement. A seulement deux semaines de la fin de la première partie de la saison, il est encore très difficile de savoir qui terminera dans le top 6.

 

 

 

Sur le papier, on pourrait considérer que la semaine de l’Excelsior est plutôt moyenne puisque l’organisation a enregistré sa première défaite de la saison. Néanmoins, ce revers face à Philadelphia est bien moins révélateur que son succès obtenu face à sa rivale coréenne : le Seoul Dynasty. Sans Pine, le groupe a réussi à battre l’ogre coréen à son propre jeu, les Supports de NY dominant tobi et ryujehong dans les dernières manches du match.

 

A priori, la semaine de New York parait facile avec Shanghai et Dallas au programme. Toutefois, sa défaite contre Philadelphia a démontré que l’équipe pouvait se laisser surprendre.

Retrouvez la composition du New York Excelsior

 

 

 

Seoul chute à la deuxième place du Power Rankings pour la première fois de la saison suite à sa défaite contre New York. Si l’écart entre les deux formations est assez minime, la contre-performance des Supports du Dynasty est assez inhabituelle. En outre, l’Excelsior n’a pas eu besoin de Pine pour remporter le match, preuve que l’organisation a trouvé une stratégie pour enrayer le jeu des coréens. Alors que la rencontre de présaison avait été à sens unique, ce résultat est assez perturbant quant à la capacité d’analyse du groupe, d’autant que l’équipe a également été malmenée par Shanghai.

 

Mais Seoul aura l’occasion de tester son effectif avec London puis Houston cette semaine. Les texans sont sur une excellente dynamique et un succès face au Dynasty pourrait les replacer dans le top 4 de la ligue.

Retrouvez la composition de Seoul Dynasty

 

 

 

Semaine assez médiocre du Spitfire qui en plus de concéder la rencontre face à Boston, n’a absolument pas été convaincante contre San Francisco. Outre ses problèmes récurrents sur Oasis, le groupe est apparu peu préparé face à l’Uprising qui aurait pu remporter le match sans prolongation si ce n’était pour l’excellente prestation de Birdring dans la quatrième manche.

 

London fera attention à ne pas sous-estimer Shanghai après avoir participé à son duel duel tant attendu face à Seoul.

Retrouvez la composition du London Spitfire

 

 

 

Comme évoqué la semaine passée, le Valiant apparait comme la meilleure formation occidentale de ce début de compétition grâce à un jeu relativement complet et un effectif polyvalent. Toutefois, la bataille pour Los Angeles a été relativement difficile, démontrant une fois de plus que SoOn et les siens avaient des problèmes face à certains types de jeu. Sa manche perdue face au Mayhem en est la preuve, bien que la formation floridienne soit excellente sur Durado.

 

Los Angeles participera à deux matchs particulièrement intéressants cette semaine avec Philadelphia puis Boston.

Retrouvez la composition du L.A. Valiant

 

 

 

Que dire du Fusion ? Le groupe demeure de très peu devant Houston grâce à son excellente prestation face à New York. S’il est probable que l’Excelsior avait déjà la tête à son duel face à Seoul, le succès de Philadelphia reste à saluer, d’autant plus que « l’excuse » de l’absence de Pine a perdu de son intérêt suite au succès de NY le lendemain sans sa superstar. D’autant que du côté du Fusion, le duo Carpe et Shadowburn a tout simplement été incroyable.

 

Cette semaine sera l’occasion pour Philadelphia de prouver qu’elle mérite sa place dans le top 5 avec des matchs contre Dallas et le Valiant.

Retrouvez la composition du Philadelphia Fusion

 

 

 

La semaine passée, nous évoquions le retour en forme des Outlaws avec notamment une très belle sortie face à Dallas. Depuis, le groupe est resté sur sa lancée avec 4 victoires sur le score de 4 à 0, démontrant que Houston a trouvé sa synergie. Si certains ont pointé le calendrier assez facile de l’équipe, son franc succès face aux Gladiators confirme néanmoins que l’équipe mérite une place en playoffs.

 

Si un nouveau 4 à 0 contre le Shock serait un très bon point pour le moral du groupe, son duel face à Seoul pourrait être un tournant dans la saison du club.

Retrouvez la composition des Houston Outlaws

 

 

 

Boston ne nous a pas fait mentir ! Nous avions évoqué la progression du groupe et le talent présent au sein de la line-up, deux éléments qui pourraient lui permettre de faire chuter des équipes visant une place en playoffs. L’Uprising semble finalement avoir trouvé un équilibre entre les différents postes puisque tant Gamsu que Striker et DreamKazper se sont illustrés durant l’affrontement face à London. Si le groupe continue de progresser dans les prochaines semaines, Boston sera bien plus qu’un prétendant à une place en playoffs…

 

Cette semaine sera un excellent test pour l’Uprising qui affronte les deux équipes basées à Los Angeles : le Valiant et les Gladiators.

Retrouvez la composition du Boston Uprising

 

 

 

Une fois encore, les Gladiators ont été assez irréguliers cette semaine, s’inclinant de justesse  au cours d’un duel épique face à leur rival du Valiant avant de s’effondrer totalement contre Houston. Cette défaite contre les Outlaws est assez préoccupante puisqu’il semblerait que les texans aient totalement compris comment contrer les dives de LA. S’il n’est pas surprenant que Seoul ait réussi à rapidement s’adapter à ce style de jeu lors de la deuxième semaine de la compétition, il serait plus dérangeant que d’autres clubs y arrivent également.

 

Les Gladiators n’auront pas le droit à l’erreur face au Mayhem si l’équipe veut rester à portée du top 6. D’autant plus que la formation affrontera également Boston en fin de semaine.

Retrouvez la composition des Los Angeles Gladiators

 

 

 

Pour Dallas, l’espoir semble de retour après avoir perdu les 4 premières rencontres de la saison : le groupe a bien mieux joué cette semaine, s’imposant logiquement contre Shanghai avant de pousser Boston sur cinq manches. Si la line-up a encore des difficultés à trouver un équilibre entre ses individualités, la très bonne performance de Mickie contre l’Uprising confirme le potentiel du groupe sur le long terme. A noter l’arrivée très probable du français aKm pour la deuxième partie de la saison, l’ancien joueur de Rogue pourrait apporter plus de flexibilité au Fuel.

 

Dallas affrontera deux formations particulièrement en forme actuellement avec Philadelphia et New York, une victoire confirmerait le retour au premier plan de l’organisation bien que la tâche paraisse compliquée.

Retrouvez la composition du Dallas Fuel

 

 

 

Que dire de San Francisco ? Le club se présentait comme un outsider après quelques bonnes performances lors des deux premières semaines de l’Overwatch League, mais le niveau de jeu de l’équipe semble stagner par rapport à ses principales rivales. Babybay demeure toujours trop isolé au sein du groupe, se faisant rapidement neutraliser par ses adversaires. En outre, le Shock semble totalement incapable d’exécuter une stratégie sur Lunar Colony…

 

Son match contre Houston devrait être assez difficile tant les texans sont en forme actuellement, faisant de son duel face au Mayhem la seule occasion de remporter une partie cette semaine.

Retrouvez la composition du San Francisco Shock

 

 

 

Une seule manche remportée la semaine passée pour Florida qui continue de souffrir sur toutes les cartes sauf Durado. Si le Mayhem arrivait à performer de la même façon sur d’autres maps, la formation se situerait dans le top 5 de la ligue. Pour autant, le faible effectif du club limite sa faculté à préparer des stratégies spécifiques selon les modes de jeu, ainsi que sa polyvalence globale. Il faut dès lors espérer que l’organisation réalise de solides acquisitions durant la période de recrutement.

 

Le Mayhem pourrait être compétitif cette semaine avec des affrontements face aux Gladiators et le Shock, deux clubs en légère perte de vitesse dernièrement.

Retrouvez la composition du Florida Mayhem

 

 

 

A la différence de Florida, les Dragons disposent d’un effectif assez large permettant de réaliser des changements selon les cartes et les performances de leurs joueurs. Pour autant, ces modifications jouent également sur la synergie du club qui a beaucoup souffert du manque de préparation de l’effectif durant la présaison. Toujours à la recherche d’une identité, Shanghai progresse rapidement comme le prouve sa performance de la semaine passée tant face à Seoul que contre Philadelphia.

 

Pour autant le calendrier ne fait pas de cadeau à Shanghai qui devra affronter New York et London, autant dire qu’une victoire cette semaine serait l’upset de ce début de saison.

Retrouvez la composition des Shanghai Dragons

 

Par LiquidityTrap, le 14/06/2018

Réagissez à ce post